2015 n’a pas été mauvaise pour l’économie nationale selon le HCP

Selon le Haut Commissariat au Plan, l’arrêté des comptes nationaux du troisième trimestre 2015 fait ressortir une amélioration de la croissance économique nationale de 4,6% au lieu de 2,2% durant la même période de 2014.

Cette croissance s’explique par une forte augmentation de l’activité agricole et d’un rythme d’accroissement modéré des activités non agricoles.

Au cours de ce trimestre, la croissance économique a été tirée par la demande intérieure et par les échanges extérieurs. De son côté, le besoin de financement de l’économie a enregistré un recul important sous l’effet de l’amélioration de l’épargne nationale et de la baisse de l’investissement brut.

De ce fait, le Produit intérieur brut (PIB) a affiché un accroissement de 4,6% en volume au lieu de 2,2% le troisième trimestre de l’année précédente. En terme nominal, la hausse a été de 6,7%, ce qui dégage une augmentation du prix implicite du PIB de 2,1% en glissement annuel.

Baisse de l’Indice des prix à la consommation

L’institution de Lahlimi indique dans sa note d’information relative à l’Indice des prix à la production, industrielle, énergétique et minière (IPPIEM) que le secteur des «Industries manufacturières» a reculé de 0,2% au cours du mois de novembre 2015 par rapport au mois d’octobre 2015. Conséquence de la baisse des prix de «Cokéfaction et raffinage» de 1%, des «Industries alimentaires» de 0,2%, de «l’Industrie d’habillement» de 0,6%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 1,1% et de la «Métallurgie» et de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,2%.

Le HCP explique aussi la baisse de l’indice des prix à la production du secteur des «Industries manufacturières», par la hausse enregistrée dans la «Fabrication de produits métalliques, à l’exclusion des machines et des équipements» de 0,4%, du «Travail du bois et fabrication d’articles en bois et en liège» de 1,4% et de la «Fabrication de meubles» de 0,7%.

S’agissant des indices des prix à la production des secteurs des «Industries extractives», de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau», la note du HCP précise qu’ils ont connu une stagnation au cours du mois de novembre 2015.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.