Abdellatif Laâbi expose ses toiles à Marrakech

Les cimaises de la Matisse Art Gallery de Marrakech abritent du 23 novembre au 21 décembre prochain, une exposition des œuvres de l’artiste peintre et poète Abdellatif Laâbi, prix Goncourt de la poésie en 2009.

Dans cette exposition Abdellatif Laâbi dévoilera ses œuvres où s’entrelacent, s’entremêlent et dialoguent manifestement la peinture et la poésie dans une symbiose et une harmonie impalpables.

Cette exposition mêle la poésie à la peinture et marie bien leurs indicibles harmonies, dévoilant les secrets de l’une à l’autre.

Selon cette figure de proue de la littérature marocaine d’expression française et plasticien inspiré, la peinture et la poésie sont intimement liées par l’extase de l’image et par une richesse visuelle et polyphonique.

Grâce à la poésie, l’image se fait une voix. Une voix libre, éloquente et douce. L’image chante l’amour, la paix, la vie et la nature. Plastique ou poétique, l’image provoque nos émotions, nous fait rêver, écrire et peindre. Résultat: une parole peinte.

Dans ses œuvres authentiques qu’il présentera lors de cette exposition à la Matisse Art Gallery, les enjeux de la peinture sont tout aussi débattus.

Des œuvres qui reflètent ses sources d’inspirations qui disent avec clarté toute leur dimension symbolique et incitent à la réflexion.

Pour lui, faire une peinture équivaut à étonner, surprendre, changer, militer, et interroger.

Pour les responsables de Matisse Art Gallery de Marrakech, les œuvres que présente Abdellatif Laâbi lors de cette exposition possèdent le sens de l’universel atemporel.

Une sorte de quête intérieure en vue d’allier les sentiers nouveaux du volume et l’éclat-jaillissement d’une palette si riche.

Cette exposition c’est aussi et surtout un voyage décoiffant dans un monde où il n’y a qu’un seul pas de danse entre la peinture et la poésie.

Le vernissage de cette exposition aura lieu le 23 novembre en présence de l’artiste.

Né en 1942 à Fès, Abdellatif Laâbi vit depuis 1985 principalement en France.

Son œuvre fréquente tous les genres littéraires, mais la poésie y occupe une place centrale.

Couronnée par de nombreux prix dont le Goncourt de poésie et le Grand prix de la francophonie, elle est traduite dans un nombre grandissant de langues.

De son côté, A. Laâbi a traduit en français plusieurs auteurs arabes contemporains.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.