Affaire Imad Chaqiri : la DGSN s’explique

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) n’a pas tardé à réagir et a affirmé que l’accident dont Chaqiri prétend être victime à Salé n’est nullement une affaire répressive relevant de la police de la circulation et n’a aucun caractère d’urgence nécessitant l’intervention de la police de secours.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.