Allal EL Achab : L’adhésion du Maroc à la Cedeao est la concrétisation d’une réalité 

L’ Ambassadeur du Maroc au Niger a estimé que l’adhésion de son pays à la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) est la concrétisation d’une réalité. Le diplomate a fait cette déclaration le samedi 27 octobre à Niamey au cours d’une conférence sur le sujet sous le parrainage de la représentation du Maroc au Niger.

L’évènement a regroupé plusieurs personnalités dont des ministres de la république, des députés nationaux, des représentants de la chambre de commerce, des journalistes et plusieurs autres invités. Dans son mot de bienvenue, l’ambassadeur du royaume chérifien M Allal EL Achab a indiqué que la demande d’adhésion du Maroc à la Cedeao est la concrétisation d’une réalité et le royaume ambitionne une émergence collective pour tous les Etats membres. L’ambassadeur de sa Majesté a retracé les différentes démarches entreprises par le royaume depuis son retour dans la grande famille de l’union africaine.

« en juin 2017 le sommet des chefs d’état de la cedeao a donné son accord de principe pour l’adhésion du Maroc cependant devait-il poursuivre cette adhésion a suscité quelques questions au sein de certaines couches professionnelles et économiques d’où le lancement de ce débat entre les acteurs ». Un comité pour étudier les implications a été mis en place par les chefs d’Etat et un rapport est attendu au prochain sommet.

Les animateurs de la conférence M Mohamed Ahmed Gain professeur universitaire président de l’institut africain pour la consolidation de la paix et de la transformation des conflits et le Professeur agrégé des sciences économiques Maman Nafiou Mallam Maman ont entretenu l’auditoire sur les enjeux de l’adhésion du Maroc à la Cedeao. Cette conférence visait à instaurer une écoute respective dans un dialogue franc et ouvert avec les principaux acteurs nigériens sur les retombées de l’adhésion du royaume du Maroc à la Cedeao, partager les ambitions communes et exprimer les attentes réciproques et d’identifier les appréhensions respectives ainsi que les accommodements nécessaires et le dépassement en commun des difficultés rencontrées.

Le Maroc poursuit sa marche vers l’adhésion à la Cedeao tandis le comité d’experts mis en place par la dernière conférence des chefs d’Etat des pays membres n’a pas rendu son rapport juridique et économique sur la question Les échanges économiques entre le Maroc et les Etats de la cedeao sont déséquilibrés selon les experts et qui notent d’ailleurs que les exportations du Maroc vers les pays membres de la communauté portent sur les services et les produits électroniques .Tandis que le royaume est importateur du pétrole et du gaz du moyen orient.

L’ambassadeur du Royaume a indiqué que ce genre d’échanges se poursuivront avec les autres couches socio professionnelles du Niger.

Créée en 1975, CEDEAO regroupe 15 pays Ouest africains dans l’optique de leur intégration.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.