Amélioration de la qualité dans les aéroports

L’année 2015 représente une étape importante dans le processus de développement de l’Office national des aéroports (ONDA) en raison des avancées entreprises en matière d’amélioration du niveau de la qualité des services et du renforcement de la sécurité de la navigation aérienne.

   L’année qui s’achève a été marquée par la tenue, à Casablanca, de la 53ème session du Conseil d’administration du Conseil international des aéroports-Région Afrique (ACI Afrique) où les décideurs aéroportuaires africains, représentant plus de 20 pays, ont affirmé l’importance de l’action commune pour l’amélioration du niveau de la qualité afin de relever les défis majeurs du secteur.

   Ce rendez-vous a été aussi ponctué par la reconduction de Casablanca comme siège du bureau régional de l’ACI-Afrique pour 10 années supplémentaires et l’examen des moyens d’améliorer la sûreté et la sécurité aéroportuaires et de la possibilité de la libéralisation du secteur aéronautique. 

   En marge du ce conclave, l’ONDA avait signé deux protocoles d’accord avec les Aéroports du Sénégal et la Société aéroportuaire de Lomé Tokoin (Togo).

   Ces deux conventions portent, en particulier, sur le développement des centres logistiques du fret aérien, la réflexion sur la création des « airport cities » ou encore le développement des industries aéronautiques à proximité des aéroports et ce, pour l’accroissement des revenus non aéronautiques et la valorisation du patrimoine foncier.

   Dans le même registre, le directeur général de l’ONDA, Zouhair Mohamed El Aoufir, et le président directeur général des Aéroports de Mali, Colonel Daouda Dembélé, avaient signé un protocole d’accord visant à transmettre l’expérience et l’expertise marocaine en matière aéronautique, le développement des infrastructures aéronautiques, la formation et l’utilisation des technologies modernes dans la gestion des aéroports. 

   Cette année a également connu l’organisation d’un colloque scientifique à l’Académie Mohammed VI internationale de l’Aviation civile sur les opérations de recherche et de sauvetage dans le domaine de l’aviation civile.

   Organisé par l’ONDA en collaboration avec les Forces aériennes royales, ce colloque a été l’occasion d’examiner les modalités de la sécurité civile et de l’utilisation flexible de l’espace aérien.

   C’est dans la même optique que la capitale économique du Royaume a abrité, récemment, le premier salon de l’Aviation privée et d’affaires « MEBAA Show Morocco », avec la participation d’une cinquantaine d’exposants et d’opérateurs internationaux.

   Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation, tenue sur une superficie de 45.000m2, a connu l’exposition statique d’aéronefs utilisés dans l’aviation privée et d’affaires.

   Afin d’augmenter sa capacité et réduire les distances séparant les aéronefs lors des périodes d’atterrissage, l’aéroport Marrakech Ménara s’est vu doter d’un centre de contrôle de la navigation aérienne équipé d’un radar de proximité.

  L’aéroport Fès-Sais a, lui, obtenu le certificat de qualité OHSAS 18001 version 2007, référentiel pour le management de la santé et de la sécurité au travail. Cette srtucture est ainsi devenue le premier aéroport en Afrique à obtenir cette distinction.

   Par ailleurs, l’ONDA a pris part, cette année, au Salon international de la logistique et de la manutention (SIL 2015), qui s’est tenu du 09 au 11 juin 2015 à Barcelone.

   La participation de l’ONDA à ce salon de référence dans le secteur de la logistique pour toute l’Europe méridionale, le bassin méditerranéen de l’Amérique latine et Sud-est asiatique, a été l’occasion pour l’Office de mettre en avant les activités et les services qu’il fournit et de présenter sa stratégie de développement de ses plateformes aéroportuaires.

   L’année 2015 a également vu la signature d’un protocole d’accord entre l’ONDA et le groupe Aéroports de Paris, l’objectif étant de renforcer leur partenariat et développer leurs activités dans le trafic aérien, l’exploitation commerciale et la qualité de service. 

   L’ONDA, chargé du management et du développement des infrastructures aéroportuaires, ainsi que de la gestion de la navigation aérienne, ambitionne à travers ces mesures de renforcer son réseau composé de 25 aéroports, dont 18 à vocation internationale. Ces derniers ont accueilli, en 2014, plus de 17 millions de passagers et plus de 54.000 tonnes de fret aérien.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.