Bourse : la cotation d’AFMA en question

Dans un marché boursier qui ne parvient pas à faire perdurer la hausse, le cours de l’action de l’assureur marocain AFMA a clôturé, sa première séance, sur un gain net de 5%. Toutefois, il faut surveiller le parcours du titre à terme pour juger de sa réussite. Analyse.

En effet, la première séance de cotation du groupe AFMA a eu lieu mardi 15 décembre. Lors de cette séance, le titre AFMA a clôturé sur une hausse de 5% à 756 DH contre une baisse de 0,78% pour le marché actions (MASI). Ce dernier a ramené sa contre-performance annuelle à 8,56% à la même date de référence.

Aussi, le titre a drainé un gros volume d’échange atteignant un montant de 79,8 millions de DH. Ce volume échangé représente 10,7% du capital de l’assureur et 44% des titres offerts lors de l’opération d’introduction en bourse.

« La réussite de la première cotation du titre AFMA signifie un engouement des petits porteurs à la vente pour la réalisation des plus-values» nous déclare Othmane Benassila, analyste financier à la société de bourse du Crédit du Maroc (CDMC). Et de poursuivre : «  Aussi, le titre AFMA a connu un mouvement acheteur de la part des institutionnels ». Rappelons, à ce titre, que le courtier d’assurances a choisi d’ouvrir 45% de son capital, à travers la cession de 20% à deux investisseurs de référence (la CIMR et FIPAR Holding, filiale à 100% de la CDG), et l’ouverture de 25% du capital par voie de cotation à la Bourse de Casablanca.

« Certes, le titre AFMA a augmenté de 5% lors de sa première cotation. Il s’agit d’un bon comportement boursier mais il faut le maintenir pour juger de sa réussite » nous avance Farid Mezouar, Expert des marchés financiers et directeur exécutif de FL Markets en précisant qu’ « il est indispensable de suivre le parcours du titre sur le marché secondaire surtout avec la tendance actuelle du moindre attrait des introductions en bourse ».

En effet, cette opération a enregistré la souscription de 2018 personnes avec un taux de satisfaction de la demande qui a atteint 14,20%. Autrement dit, l’action a été souscrite 7 fois. Néanmoins, le nombre des souscripteurs demeure faible par rapport aux dernières introductions confirmant la perte d’attrait des entrées en bourse sur le marché marocain. D’ailleurs,  Total Maroc a attiré 3099 souscripteurs uniquement contre 6360 personnes physiques pour Dar Saada et 29 884 pour Taqa Morocco.

Enfin, il est à signaler que le courtier en assurances prévoit un rendement de 8% des dividendes, alors que la moyenne du marché boursier est de 4%, de quoi ravir les investisseurs. Avec cette introduction à la Bourse de Casablanca, AFMA est la 75ème société cotée et la 5ème dans le secteur des «assurances» à rejoindre ce panier de valeurs.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.