Casablanca accueille la troisième édition de Casamouja 

Après le franc succès des deux premières éditions, cette TROISIÈME vague colorée déferle sur le quartier d’El HANK. Et cette fois-ci, ce sont les femmes qui sont mises à l’honneur dans ce quartier emblématique de la métropole. De même, c’est la première fois qu’un quartier en entier est utilisé comme toile de fond et se voit transformer en un haut lieu du « Street Art », avec 9 fresques géantes ! Soulignons que le choix d’El Hank pour cette nouvelle édition de Casamouja n’est pas fortuit. Il est situé non loin de la future promenade Maritime de la Mosquée Hassan II.

Casamouja by Wecasablanca – Urban Art Wave – traduit donc dans cette édition, sa volonté de dialoguer et d’accompagner de manière artistique ce projet, en vue de transformer El Hank en un véritable lieu d’attraction à visiter et à faire visiter, sans modération. Offrir un rayonnement unique à la métropole casablancaise en tant que destination phare pour le Street Art, et redonner des couleurs au cadre de vie de nos citoyens fait partie intégrale des missions de la démarche d’attractivité Wecasablanca. A cet effet, la programmation artistique de cette troisième édition est riche. Au programme, une panoplie d’artistes à découvrir.

Les murs du quartier El Hank ont, donc être parés de géantes représentations mettant en exergue divers sujets féminins. En effet, pas moins de 7 artistes nationaux et internationaux ont veillé à ce que leurs messages soient notamment véhiculés par des sujets féminins, toutes générations confondues, mère, jeune femme, adolescente, connue ou inconnue et ce, indépendamment des thèmes abordés par les œuvres.

L’ambition de ce projet de wecasablanca, à travers cette initiative est de créer un circuit touristique totalement axé sur le street art dans la métropole permettant de renforcer l’attractivité de la ville.

Aujourd’hui, l’art urbain est devenu une composante importante du tourisme dans ce sens qu’il dynamise les destinations touristiques, leur offrant un nouveau visage.

Le street art a en effet cette force particulière de permettre aux visiteurs de comprendre ce qui anime les populations, et notamment la jeunesse, en termes de conviction, de valeurs sociales, de références culturelles… Grâce à Casamouja, Casablanca se transforme en une ville vedette de la culture urbaine, avec une empreinte de modernité et d’ouverture d’esprit.

Depuis son lancement, Casamouja s’est imposé comme un rendez-vous unique en son genre. Les fresques géantes peintes sur les murs de la ville à chaque édition sont légendaires et contribuent à faire rayonner Casablanca, au-delà des frontières. Force est de souligner que ce projet initié par Casamouja «urban art wave» se veut une opération d’art urbain visant  à donner des couleurs au quotidien des «bidaouis». Il va sans dire que cette nouvelle édition de Casamouja va redonner encore plus d’éclat et de vivacité à la métropole casablancaise.q




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.