CMR: Le déficit technique atteindrait 36,2 MMDH en 2046 avant de revenir à 10,8 MMDH en 2067 

Le solde technique de la Caisse marocaine des retraites – régime des pensions civiles (CMR-RPC) devrait s’aggraver à 36,2 milliards de dirhams (MMDH) en 2046, avant de revenir à 10,8 MMDH en 2067, selon des projections de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS).

« L’évolution du solde technique du régime, déficitaire depuis 2014, continuerait de s’aggraver pour atteindre 36,2 MMDH en 2046 avant de se redresser sur le reste de la période pour s’établir à 10,8 MMDH en 2067 », indique l’ACAPS dans son rapport d’activité 2017. Les réserves de ce régime permettraient de financer son solde global, déficitaire depuis 2015, jusqu’en 2027, fait savoir l’Autorité qui a réalisé des évaluations actuarielles sur un horizon de projection de 50 ans (2067) sur la base des données de l’exercice 2017 et des hypothèses de projection déduites des évolutions démographiques, économiques et financières des régimes de retraite.

Les résultats de ces évaluations permettent également de conclure que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) devrait enregistrer son premier déficit global (Branche long terme) en 2027, alors que ses réserves s’épuiseraient en 2043.

S’agissant du régime collectif d’allocation de retraite – régime général (RCAR-RG), déficitaire depuis plusieurs années, l’ACAPS prévoit qu’il devrait enregistrer en 2021, son premier déficit global qui pourra par la suite être couvert par les réserves jusqu’en 2040.

Le solde global de la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) resterait, quant à lui, excédentaire jusqu’en 2044 et ses réserves demeureraient positives sur toute la période des projections, note la même source. Pour ce qui est des perspectives démographiques, l’ACAPS s’attend à une dégradation du rapport démographique des régimes de base qui devrait s’établir en 2067 à 3; 2 ; 1,1 et 0,9 respectivement pour la CNSS, le CMR-RPC, le RCAR-RG et la CIMR.

Par ailleurs, le rapport fait ressortir que le taux de couverture retraite s’est établi à 41,8% de la population active occupée en 2017, en augmentation de 0,9 point par rapport à 2016 et de 4,7 points sur les cinq dernières années. Le nombre de bénéficiaires des régimes de retraite s’est ainsi élevé au titre de 2017 à 1,4 million d’individus, dont 72,3% de retraités principaux et 27,7% de bénéficiaires de pensions de réversion (conjoints et orphelins).

Au volet de la couverture médicale de base, l’ACAPS précise que la population des salariés et des titulaires de pensions des secteurs public et privé couverte par l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) a atteint 9 millions de bénéficiaires en 2017, en évolution de 4,9% par rapport à 2016, relevant que l’AMO-CNSS couvre 66,3% de l’effectif des bénéficiaires des deux régimes et 67,8% de celui des cotisants qui a enregistré une augmentation de 6,5% pour atteindre 3,8 millions de personnes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.