Condoléances de SM le Roi suite au décès du grand rabbin du Maroc

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion à la famille du défunt grand rabbin du Maroc Aharon Monsonégo, décédé mardi 07 aout à Al-Qods à l’âge de 90 ans.
Dans ce message, le Roi exprime à la famille du défunt et, à travers elle, à l’ensemble des membres de la communauté juive marocaine, Ses sincères condoléances et l’expression de Sa profonde compassion, priant le Très-Haut de leur inspirer soutien et réconfort en cette pénible épreuve.
« La disparition du regretté défunt est une perte non seulement pour sa famille et pour Nos fidèles sujets de la communauté juive, mais aussi pour son pays, le Maroc, qui a perdu en lui un patriote reconnu pour son attachement indéfectible à son identité marocaine authentique et au glorieux Trône Alaouite », affirme le Souverain.
Feu Aharon Monsonégo « a toujours fait preuve de dévouement dans l’exercice des différentes responsabilités dont il avait la charge, que ce soit en tant que magistrat au tribunal rabbinique de Casablanca, ou en qualité de Grand Rabbin de Notre Royaume Chérifien », souligne le communiqué royal.

Le rabbin Monsonégo était le fils du rabbin Yedidya, qui avait été le rabbin de la ville de Fès. Il est né le 9 février 1929. Entre 1945 et 1952, il fait ses études à l’école supérieure talmudique et de science à Aix Les Bains. Il enseignera à la même école de 1950 à 1952. Il décroche son diplôme de rabbin et de rabbin juge par le Conseil des trois grands rabbins orthodoxes de Paris en 1951.

En 1952, il signe son retour au Maroc suite à l’appel de Itshak Chalom, président de l’œuvre Ozar Hatorah et président de la communauté israélite de Casablanca. Il y dirigera l’école Talmud Torah à Casablanca, qui comptait à l’époque plus de 1500 élèves.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.