Crime d’Imlil : Les Marocains unis contre la barbarie

Le Conseil de gouvernement réuni jeudi sous la présidence du Chef de gouvernement Saad Eddine El Otmani a salué la célérité avec laquelle ont été arrêtés les auteurs présumés du meurtre des deux touristes étrangères dans la commune d’Imlil et qui est de nature à renforcer la confiance dans la sécurité du Royaume
La vigilance policière est toujours de mise et à longueur d’année, a souligné M. El Khalfi qui a également tenu à démentir l’existence d’indices sérieux sur l’annulation de réservations des touristes étrangers. Au contraire, a-t-il dit, il faut se féliciter de la visite du lieu de cet acte criminel par un groupe de touristes, précisant que la réponse à ces actes réside dans la poursuite de l’activité touristique, ce qui renforce la confiance dans la sécurité et dans la stratégie adoptée par le pays dans ce domaine, selon lui.
Les médias internationaux qui ont couvert cet incident ont tenu à rendre hommage à l’élan de solidarité général exprimé par l’ensemble des composantes de la société marocaines. Ainsi, la presse nationale a consacré de nombreux article à cet homicide volontaire qui s’inscrit aux antipodes des valeurs de la société marocaine.     Sur les réseaux sociaux, des milliers  de  messages d’excuses sont postés  pour les peuples danois et norvégiens par les internautes. Jeudi 21 décembre, plusieurs habitants de la capitale du Royaume ont organisé un sit-in de solidarité avec les familles de victimes devant l’ambassade du Danemark.

Les manifestants, tout en dénonçant cet acte criminel, ont brandi des pancartes où peut-on lire en substance « We are sorry ». En signe de deuil, ils ont déposé des bougies et des fleurs devant la représentation diplomatique du Royaume scandinave.

Notons par ailleurs que les représentants  de la nation ont vivement dénoncé ce crime barbare. Les députés tout en réitérant les condoléances du peuple marocain aux membres des familles des victimes, ont affiché leur détermination à « multiplier les efforts afin de renforcer les mécanismes juridiques et législatives propres à lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes ».

De son côté, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani a souligné à l’ouverture de la réunion hebdomadaire que  «  le Maroc, dans toutes ses composantes, condamne vigoureusement ce crime odieux, un acte rejeté qui va à l’encontre des valeurs et coutumes des Marocains mais aussi des traditions de la région où est survenu ce crime », apprend-on dans une dépêche relayée par la MAP.

Saâd Dine El Otmani s’est également félicité des efforts consentis par le Bureau central  d’investigations judicaires (BCIJ) et tous les éléments des forces de sécuritaires.

Même son de cloche chez Mustapha Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, qui a salué la célérité avec laquelle ont été arrêtés les auteurs présumés du meurtre. Abondant dans le même ordre d’idées, le ministre a démenti catégoriquement certaines informations faisant état d’éventuelles annulations de séjour par des touristes étrangers.

Il est à souligner qu’une délégation du Conseil consultatif dano-marocain a fait le déplacement au ministère danois des Affaires étrangères pour exprimer les condoléances et la compassion de la communauté marocaine établie dans le royaume nordique.

Le Conseil a condamné « avec la plus grande fermeté l’agression criminelle ayant coûté la vie aux deux innocentes citoyennes danoise et norvégienne », assurant que cet acte abominable a été perpétré par « des débiles et des ignares qui n’ont rien avoir avec l’Islam et ses nobles préceptes », indique un communiqué.

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.