Décès à Rabat de Brahim Frej, ancien chambellan de S.M. le Roi

Brahim Frej n’est plus. L’ancien chambellan, ayant servi sous deux rois, Hassan II et Mohammed VI, est décédé ce dimanche 20 décembre à Rabat, à l’âge de 88 ans.

Né le 20 juillet 1927 à Rabat, le défunt avait occupé les postes de Conservateur-adjoint du musée des Oudayas (1947-1949), secrétaire-interprète à la Conservation foncière de Rabat (1950-1953), Contrôleur des Impôts à Meknès (1955) avant d’être diplômé de l’Ecole Marocaine d’Administration (EMA) en 1956.

Il avait également occupé les postes de Sous-directeur, Chef du service du contrôle du personnel civil et militaire au ministère des Finances (1960-1963), ministre plénipotentiaire, directeur des Affaires générales au ministère des Affaires étrangères (1963-1964) et enseignant vacataire à l’EMA (1963-1965), directeur-adjoint à la Radiodiffusion Télévision Marocaine (1965-1966).

Feu Brahim Frej avait également exercé en tant que directeur de la Caisse de Compensation (1966-1970), chargé de mission au Cabinet Royal, détaché auprès du Premier ministre (1966-1972), Administrateur de la construction du barrage de Oued Ziz « Hassan Eddaakhil » (1966-1972), président du Conseil municipal de Rabat (1969-1972), député de Rabat (1970-1972), gouverneur de Rabat-Salé-Témara-Skhirat-Bouznika (1972-1974), chargé de mission, directeur-adjoint du secrétariat particulier de feu S.M. le Roi Hassan II (1974-1975), directeur des affaires administratives et financières de la Cour Royale (1975-2003), Chambellan de feu Hassan II et de Mohammed VI, (1982-2013).

Le défunt a été également membre fondateur de l’Association Ribat El Fath et vice-président (juillet 1986), directeur de la Chancellerie Royale par intérim (1990-1999) et directeur du bureau de recherches et d’orientation par intérim (1995-2002).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.