Des étudiants Florida International University à Akhawayn

Une vingtaine d’étudiants en doctorat et en master de la Florida International University (FIU) aux États-Unis prennent part, du 26 février au 2 mars, au 3ème voyage d’études au Maroc axé sur les questions relatives à l’administration publique aux niveaux national, régional et local. Initié par l’Académie africaine des collectivités locales (ALGA) relevant des Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), ce voyage d’études a pour but d’informer les étudiants de la FIU sur les principaux enjeux et défis de l’administration publique au niveau continental, notamment au Maroc, ainsi que sur les réformes fondamentales mises en œuvre aux niveaux national, régional et local.

Organisé en partenariat avec l’École nationale supérieure de l’administration (ENSA) et l’université Al Akhawayn d’Ifrane, ce voyage, placé sous le thème « Questions contemporaines de l’administration publique, y compris aux niveaux régional et local », mènera les étudiants de la FIU aux villes de Rabat, Ifrane et Tanger pour visiter différentes institutions et sites abritant des projets structurants, tels le Port Tanger Med et la zone Franche de Tanger.
Cette visite qui concerne également différentes universités et grandes écoles marocaines ainsi que des collectivités territoriales du Royaume, permettra également aux étudiants d’avoir plus de visibilité sur l’administration publique marocaine au niveau local, régional et national ainsi que d’approfondir leurs connaissances dans le cadre de leur cursus académique.
Dans une déclaration à la presse à l’occasion d’une cérémonie à l’honneur de ces étudiants, tenue lundi à Rabat, le directeur de l’institut du management public et du centre pour la démocratie et la bonne gouvernance à la FIU, M. Allan Rosebaum a indiqué que cette visite a pour but d’initier les étudiants de l’université américaine aux affaires publiques et au système d’administration marocain.
Cette visite d’échange d’expériences portera sur la rencontre de plusieurs hauts responsables de l’administration publique marocaine, des professeurs universitaires, des experts, des praticiens ainsi que des représentants d’ONG et sera également l’occasion de découvrir certains aspects de la culture et de l’histoire du Maroc, a-t-il ajouté.
Pour sa part, le secrétaire-général de CGLU Afrique, Jean Pierre Elong Mbassi a souligné que cette visite s’inscrit dans le cadre des activités de l’organisation et de l’académie africaine des collectivités locales qui organisent chaque année ce voyage d’études en faveur des étudiants dans le domaine de l’administration publique et des collectivités locales aux États-Unis.
Ce voyage, le deuxième du genre effectué au Maroc, est une occasion pour jeter la lumière sur les réalisations du Maroc dans le domaine de l’administration publique, notant que cette expérience est en mesure de susciter l’intérêt des étudiants américains et de nourrir des réflexions mutuelles sur la manière d’améliorer la gouvernance.
De son côté, la directrice de la recherche, des études et relations de coopération et de partenariat à l’ENSA, Chafika Agueznay a indiqué, dans une allocution à cette occasion, que cette visite permettra aux étudiants américains d’avoir une idée sur les principaux défis liés à la décentralisation en Afrique, en termes de formation et de renforcement des capacités, ainsi que sur le rôle de l’administration publique dans l’accompagnement du développement local et régional.
La première journée de cette visite a été consacrée à trois sessions d’échange, axées principalement sur le rôle et la mission de l’ENSA dans la promotion du leadership dans l’administration publique, la Constitution, ainsi que l’organisation institutionnelle et administrative du Maroc.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.