Des professionnels du textile de maison en mission à Dubaï

Une mission BtoB au profit des professionnels marocains relevant du secteur du textile de maison est organisée, du 12 au 17 décembre à Dubaï (Emirats Arabes Unis).

Cette mission est organisée à l’initiative de Maroc Export en collaboration avec l’Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement (AMITH), et ce, dans le cadre du programme des activités promotionnelles du Maroc à l’étranger au titre de l’année 2015.Le secteur textile a de grandes perspectives de développement et le « Made in Morocco » a toute sa place sur le marché émirati toujours à la recherche de nouveauté et de créativité, souligne Maroc Export dans un communiqué relayé lundi par la MAP, notant que les prospections futures révèlent de nouveaux besoins en aménagement intérieur et décoration.Le secteur de la décoration d’intérieur et de l’ameublement est en pleine expansion. A l’échelle mondiale, ce marché devrait atteindre 2,7 milliards de dollars d’ici 2017.

Les pays du Golfe entrent pour une large part dans cette expansion d’activité. Avec 298 millions de dollars, les Emirats Arabes Unis arrivent en tête des estimations de dépenses de décoration intérieure et d’ameublement de la zone, précise-t-on de même source.Le marché émirati dispose en effet d’une situation économique florissante et offre plusieurs débouchés pour les produits marocains, notamment l’augmentation de la demande d’ameublement qui demeure importante au fait de l’augmentation de la population, une forte croissance démographique, l’augmentation des revenus, la stabilité économique et une consommation à la hausse et la ville représente une plaque tournante du tourisme régional.Le rôle joué par Dubaï est notamment très important, la ville compte une superficie d’environ 2,2 millions de m² dédiée à la vente, tandis que 500.000 autres m² sont en cours de construction. Destination attrayante pour les détaillants, Dubaï organisera l’exposition universelle de 2020 et la capacité hôtelière du pays passera de 100.000 à 200.000 chambres dans les cinq prochaines années.Le secteur du textile est le premier employeur industriel au Maroc, avec près de 42 % des emplois industriels nationaux et contribue à hauteur de 24 % des exportations marocaines de biens à hauteur de 7 % du PIB national.Un chiffre d’affaire de 10 milliards de dirhamsLa filière du textile de maison constitue un pilier du secteur du textile au Maroc. Dotée d’un outil de production performant, la filière du textile de maison compte 481 entreprises et emploie un effectif de 34.543 personnes et génère un chiffre d’affaire de 10 milliards de dirhams, indique Maroc Export. La filière regroupe les couvertures & les tapis, le tissu d’ameublement & la tapisserie, le tissu éponge, les broderies, les texturâtes, les filateurs, la teinture, l’impression, le finissage et la confection.De plus, seulement 10 % de la production nationale est exportée, l’essentiel étant écoulé sur le marché local. Certains opérateurs reconnaissent que le marché intérieur des tissus d’ameublement se fragilise à cause de l’informel et estiment que le développement de la filière ne peut venir que de l’exportation. Pour cela, un Plan élaboré repose sur diverses actions communes, notamment la prospection commerciale ciblant des marchés extérieurs, pour améliorer la qualité et le lancement d’une marque Maroc maison.Du point de vue individuel, les entreprises doivent développer un savoir-faire en matière de sourcing, de co-traitance et de produit fini. Le Maroc doit faire face à la concurrence des grandes entreprises indiennes et pakistanaises déjà bien installées, à proximité et prioritaires sur le marché émirati, proposant des prix plus compétitifs. L’offre marocaine peut en revanche se positionner sur le marché du haut de gamme avec une grande valeur ajoutée.Le challenge de la filière réside dans la génération des efforts pour son internationalisation. En effet, Maroc Export encourage le développement du secteur de textile de maison à l’international, à travers les salons internationaux tels qu’Intertextile à Shangai, Heimtextile à Francfort, Evteks à Istanbul, ainsi qu’à travers des BtoB et les grandes opérations BtoC en Russie et à Dakar.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.