Energies renouvelables : les investissements des pays du sud dépassent ceux du nord

Un record au niveau mondial a été atteint pour les investissements dans les énergies renouvelables en 2015, avec un montant de 286 milliards de dollars (soit 3% au-dessus du précédent record établi en 2011). Et, pour la première fois, les pays du sud ont dépassé ceux du nord.

« Les investissements dans les énergies renouvelables ont été plus élevés dans les pays en développement que dans les pays développés », souligne ainsi le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) dans un communiqué.

La Chine représente les deux-tiers des investissements des pays en développement

En 2015, les pays en développement et émergents ont investi 156 milliards de dollars (+19% par rapport à 2014), la Chine représentant les deux-tiers de ce montant (102 milliards de dollars, +8%).

L’Inde (10 milliards), l’Afrique du Sud (4,5 milliards), le Mexique (4 milliards) et le Chili (3,4 milliards) affichent des investissements en forte hausse, et de nouveaux pays (Maroc, Turquie, Uruguay) « sont entrés dans la liste des pays qui investissent plus d’un milliard de dollars ».

Parmi les pays développés (130 milliards investis, -8%)), l’Europe affiche une nette baisse (21%) avec 48 milliards dépensés en 2015, « le chiffre le plus bas enregistré sur le continent depuis neuf ans, et ce en dépit d’investissements record dans les projets d’éolien offshore », relève le Pnue. Une croissance faible et des politiques de soutien aux énergies renouvelables moins favorables expliquent cette tendance.

Les montants investis sont en progression aux Etats-Unis (+19%, 44 milliards de dollars) et stables au Japon (36 milliards).




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.