Fake News : la philosophie n’a pas été supprimée du bac

Contrairement à ce qui a été véhiculé par certains médias électronique, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a démenti, jeudi à Rabat, que le gouvernement ait pris une quelconque décision concernant la suppression de la philosophie et de l’éducation islamique des manuels du cycle du baccalauréat.
« Il ne s’agit pas d’une annulation, mais de la réorganisation de certaines matières au titre de la première année du baccalauréat », a-t-il dit lors d’un point de presse tenu à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement, en réponse à une question sur les informations rapportées par certains médias à ce sujet.
A cet égard, M. El Khalfi a indiqué qu’à partir de l’année scolaire en cours, il a été décidé l’organisation des examens de philosophie et d’éducation islamique au cours de la première année du baccalauréat, au lieu de de la deuxième année comme c’est le cas pour les matières littéraires.

Mercredi 21 février, plusieurs supports médiatiques ont annoncé que le Ministère de l’Enseignement et de l’Éducation nationale a décidé de retirer la philosophie des examens du baccalauréat professionnel, et de la remplacer par l’éducation nationale. Le ministère dément ces informations.

En effet, la philosophie ne figurait jamais dans les examens du baccalauréat professionnel. « on ne peut pas parler alors d’une suppression, il s’agit juste du prolongement d’une situation ». On peut d’ailleurs constater que dans le planning (ci-dessous) de la saison 2016/2017 de l’examen national du bac-pro, la philosophie n’y figurait pas.

Par ailleurs, l’épreuve du bac de l’éducation islamique a été transférée de l’examen national à l’épreuve régionale du bac-pro.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.