Grève des transporteurs : Les aviculteurs veulent porter plainte contre le gouvernement

Une Fédération professionnelle proche d’Akhennouch compte porter plainte contre le Chef de gouvernement. Par le biais d’un deuxième communiqué de presse, la FISA, (fédération interprofessionnelle du Secteur Avicole au Maroc », dénonce que les conséquences de la grève des transporteurs qui auraient impacté très lourdement le secteur avicole. N’ayant pas cessé depuis le début de cette grève, « d’alerter les autorités, et à leur tête le Chef du Gouvernement, sur la gravité de la situation en invitant les autorités à intervenir et à prendre les dispositions qui s’imposent pour éviter le pire, notamment « les ruptures d’approvisionnement en aliments au niveau des fermes d’élevage qui ont accentué les mortalités des volailles enfonçant ainsi . les aviculteurs dans une crise financière sans précédent.
« Au moment même de la diffusion de ce communiqué, la FISA n’a eu aucun retour officiel de la part des autorités, comme elle n’a constaté aucune action concrète des pouvoirs publics pour remédier à la situation de blocage des transports », ajoute le communiqué de la FISA, réputée très proche du ministre de l’Agriculture, Abdelaziz Akhennouch.
« Malgré les communiqués qui circulent, sur le terrain, la grève persiste avec blocages sauvages (voire des agressions physiques contre les chauffeurs, détérioration du matériel roulant et, dans certains cas, du racket au niveau des barrages) créant des situations de pertes irrémédiables pour les aviculteurs », constate le communiqué de la corporation qui déplore la « passivité des autorités et leur manque de réactivité à l’égard de cette situation ».
Ainsi la FISA demande à tous les aviculteurs de faire constater les mortalités des volailles qu’ils ont subies dans leurs élevages par leurs vétérinaires encadrants et par les huissiers de justice, et ce, en vue d’évaluer les pertes globales subies par le secteur.
Ainsi, la FISA, reconnue légalement en tant qu’interprofession agricole de la filière avicole conformément à la loi 03-12 et dûment habilitée à cet effet, a décidé de porter plainte contre le Chef du Gouvernement pour non protection des biens d’autrui et des personnes. Si cette menace est mise à exécution, elle constituera un cas d’école en la matière et obligera le département de tutelle, en l’occurrence, le ministère de l’Agriculture à agir dans le plus brefs délais.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.