Issam Kamal enflamme la scène à Montréal

Issam Kamal a fait vibrer le public montréalais venus nombreux assister à un concert haut en couleur de l’artiste marocain, organisé dans le cadre du festival Orientalys.

Initié par le centre culturel marocain Dar Al Maghrib, cette prestation musicale faite de groove-chaâbi a été suivie par un grand nombre de festivaliers au Vieux Port de l’agglomération canadienne.

Lors de son concert, Issam Kamal ade sa troupe professionnelle a interprété quelques unes de ses chansons connues de ses fans. Dans une déclaration à la MAP, l’artiste s’est dit « agréablement surpris » de la grande affluence du public pour son premier concert solo dans le pays nord-américain. « Cela fait vraiment chaud au cœur de voir cette bonne ambiance et ce magnifique public marocain, maghrébin et québécois », a-t-il dit.

« Cette interactivité et réactivité du public, aussi chaleureuses, m’ont donné confiance pour essayer de me produire encore une fois au Canada », a confié le chanteur qui a donné dimanche un second spectacle dédié aux jeunes de la communauté marocaine.

Interrogé sur ses projets d’avenir, Issam Kamal a cité un clip intitulé « Mama Mia » ainsi qu’un single en solo « Nour Aini », en cours de finalisation. La sortie de ces deux nouveautés est prévue fin 2019 et début 2020.

Il a également fait savoir qu’il entamera une tournée en Europe avec au programme des prestations notamment en Italie, aux Pays-Bas, en France et en Espagne.

Initiateur du Chaâbi-Groove, un mélange de chants populaires et de son world, Issam kamal a déja collaboré avec RedOne, Khaled, Maher Zain, Alpha Blondy et d’autres.

La collaboration de Dar Al Maghrib au festival Orinetalys vient clôturer le programme du centre culturel marocain pour l’été 2019 avec à l’affiche une série d’activités axées sur la promotion des échanges culturels maroco-canadiens et la valorisation de la production artistique et littéraire des jeunes marocains résidant au Canada.

Le programme a été marqué par des colloques, des débats, et des concerts de musique et de danse, dont certains en partenariat avec des festivals et des festivités à travers le Québec.

Parmi les actions phares figurent deux concours : l’un réservé aux arts visuels intitulé « Ya Watani », destiné aux jeunes âgés de 18 à 30 ans, et l’autre baptisé « les Charmes de bladi » s’adressant aux amateurs de la photographie âgés de 14 à 20 ans.

Ces manifestations conçues comme une contribution à la mise en valeur des talents des jeunes marocains du monde, s’inscrivent dans le cadre de la célébration du 20e anniversaire de l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI.

Riche et varié, le programme d’été de Dar Al Maghrib, qui relève du ministère chargé des MRE et des affaires de la migration, a porté aussi sur des ateliers de langue arabe et de calligraphie arabe et miniature marocaine pour enfants et adolescents.

Organisée du 22 au 25 août, la 9e édition du Festival Orientalys a proposé un voyage dans un univers festif, célébrant un Orient aux mille et une couleurs à travers une myriade de spectacles, d’animations, d’expositions et d’ateliers.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.