JO-2020: Le CIO menace de retirer la boxe du programme des JO de Tokyo

Le Comité international olympique (CIO), qui s’est dit dimanche « extrêmement inquiet » des problèmes de gouvernance à la Fédération internationale amateurs (AIBA), a menacé de retirer la boxe du programme des jeux Olympiques de Tokyo-2020. « Nous sommes extrêmement inquiets à propos de la gouvernance de l’AIBA », a souligné le président du CIO, Thomas Bach, précisant que le Comité « se réserve le droit de réexaminer la présence de la boxe aux jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires (en octobre 2018, ndlr) et aux jeux Olympiques de Tokyo-2020 ».

L’instance olympique a confirmé dimanche qu’il suspendait toutes ses aides financières à la Fédération, qui gère l’un des sports les plus anciens du programme olympique, présent depuis les JO de Saint-Louis en 1904.

En début de semaine, le CIO s’était déjà dit « extrêmement préoccupé » par la nomination de l’homme d’affaires ouzbek Gafur Rakhimov, à la présidence de l’AIBA.

Rakhimov a été nommé fin janvier président par intérim de l’AIBA jusqu’aux prochaines élections de novembre.

Selon l’administration américaine qui a gelé ses biens, Rakhimov est lié au milieu du crime organisé aux Etats-Unis. Le mois dernier, le Département du Trésor US avait assuré que l’Ouzbek faisait partie des « criminels majeurs » de son pays en raison de son implication dans le « trafic d’héroïne ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.