La grogne contre la LYDEC ne cesse de prendre de l’ampleur

 

Le site d’information générale, le360, s’est fait l’écho de la grogne des Casablancais contre une hausse exagérée des factures d’eau et d’électricité pour le mois de janvier. En effet sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes ont partagé leurs factures et appelé à une réaction solidaire contre le distributeur français et manifestent leur étonnement face à ce qu’ils considèrent comme une hausse incompréhensible de leur facture d’électricité pour le mois de janvier. Une pétition a été lancée sur le site Avaaz, à l’initiative d’une journaliste de Finances News.

« Les factures d’électricité pour le mois de janvier 2018 de Lydec augmentent d’une manière vertigineuse sans que la consommation évolue à la hausse », écrivent les initiateurs de la pétition. Ces derniers demandent « une explication et une révision des factures qui pèsent lourd sur les budgets des ménages ».

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les Casablancais à faire le même constat. « Comme beaucoup de Casablancais, nous avons reçu la facture du mois de janvier qui est passée du simple au double comparativement à la même période de l’année dernière. Je pense qu’une action groupée s’impose pour tirer les choses au clair. Manifestez-vous qu’on discute de la suite à donner. », écrit une internaute sur Facebook. « L’appartement était vide pendant 15 jours et je me retrouve avec 361 dirhams à payer. J’ai fait venir un plombier pour voir s’il y a fuite. Il n’y en avait pas. (…) C’est vraiment honteux », s’insurge un autre.

Les réclamations sont nombreuses… A la question « Votre facture Lydec a-t-elle augmenté depuis ces 3 derniers mois? » lancée sur le groupe « Save Casablanca » dans le cadre d’un sondage, 368 personnes ont répondu « oui » contre 48 « non ».

Pour le moment, la Lydec n’a pas encore réagit.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.