La neurochirurgie, l’une des spécialités les plus avancées au Maroc

La neurochirurgie est l’une des spécialités médicales les plus avancées au Maroc, a affirmé mercredi, à Marrakech, Najia El Abbadi, professeure de neurochirurgie à l’hôpital Cheikh Zayed de Rabat.

« Au niveau technique, technologique et en termes d’équipement, le Maroc figure parmi les pays leaders au monde arabe, en Afrique du Nord et en Afrique dans cette discipline médicale », a-t-elle indiqué dans une déclaration à la MAP en marge du 12è Congrès de la société panarabe de neurochirurgie, un événement placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Au Maroc, plus de 10 établissements sanitaires disposent de services neurochirurgicaux, dont 4 à Rabat, 02 à Casablanca, 02 à Marrakech, 1 à Fès et 01 à Oujda, a-t-elle ajouté, notant que le Maroc est doté aussi d’un centre de référence en neurochirurgie, qui est agréé par la Fédération Mondiale des Sociétés de Neurochirurgie (WFNS) depuis 2005.

S’agissant du nombre de neurochirurgiens au Maroc, elle a fait savoir que le Maroc compte actuellement plus de 200 chirurgiens, reconnaissant toutefois que le Royaume a besoin de davantage de neurochirurgiens.

Mme El Abbadi a appelé les jeunes neurochirurgiens à s’impliquer dans les zones éloignées, qui souffrent d’un manque de pratiquants de cette spécialité.

Prof. Najia El Abbadi, Présidente du 12è Congrès arabe de neurochirurgie, a indiqué que cet événement scientifique rassemble cinq événement en un : le 27è Congrès de la société marocaine de neurochirurgie, le 9è Congrès du rachis et de la chirurgie de la moelle épinière, le 12è Congrès de la société panarabe de neurochirurgie et la 9ème conférence du centre de référence WFNS de Rabat destiné aux jeunes neurochirurgiens africains.

« Grâce à l’aide de nos partenaires et des autorités, nous avons pu offrir plus de 50 bourses pour que ces jeunes puissent assister à ce congrès », a-t-elle dit dans ce cadre.

Organisé sous le thème « Progresser ensemble », cet événement médical d’envergure connait la participation de plus de 400 neurochirurgiens et plus de 150 neurochirurgiens issus du monde arabe en plus d’une soixantaine de chirurgiens africains.

Ce congrès offre l’opportunité de s’enquérir des nouvelles technologies et techniques permettant d’opérer les patients dans la sécurité et avec de bons résultats, et de suivre l’évolution technologique amenée par des experts venus notamment des Etats-Unis.

La cérémonie d’ouverture de ce congrès a été marquée par un hommage rendu au Prof. Khalaf Al Mutairi, le premier neurochirurgien saoudien, et premier président de l’Union arabe de neurochirurgie.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.