La science des données, un avantage concurrentiel de taille pour les entreprises

 

La science des données, ou plus communément le « big data », dote les entreprises d’un avantage concurrentiel de taille, ont affirmé, lundi à Casablanca, des experts lors d’un séminaire sur le thème « Big data : business et industrie ».

Lors de cette rencontre, animée par des consultants, des spécialistes du numérique, des gestionnaires et des universitaires, les intervenants ont souligné que le big data permet de récolter et d’exploiter d’importants volumes de données à bas coûts et avec des outils de collecte plus simples et efficaces, notant dans ce sens que cet espace virtuel représente un véritable avantage compétitif pour les entreprises, qu’elles soient grandes ou petites.

Mehdi Kettani, vice-président de la Commission recherche et développement et relation avec l’université de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a fait observer que ce nouveau outil des technologies de l’information constitue un enjeu majeur pour le Maroc ainsi que pour les pays du monde en raison de l’exploitation croissante des données au niveau de tous les secteurs.

« Le fait de pouvoir récolter et traiter des données de masse de façon innovante et simple, constitue un avantage compétitif important pour les entreprises en particulier et l’industrie en générale », a noté M. Kettani.

Cette conférence, organisée par la CGEM et Maroc Numeric Cluster, ambitionne d’apporter aux entreprises des éclairages sur l’usage du big data à travers des interventions de plusieurs experts dans ce domaine, a-t-il ajouté.

De son coté, Saloua Karkri-Belkeziz, présidente de la Fédération marocaine des technologies et de l’offshoring (APEBI), a estimé que l’exploitation des « données massives » est un vecteur puissant de la transformation numérique, soulignant dans ce cadre que le volume des données n’affecte plus le coût de la collecte, l’analyse et l’exploitation des informations.

Le big data au niveau mondial a une histoire relativement récente, mais il prend de plus en plus d’importance, a-t-elle soulevé, appelant les entreprises marocaines à « tracer des jalons claires pour les actions à mener pour prendre le train du big data qui facilite le développement de nos industries locales de production et de transformation ».

Organisée en partenariat avec l’ambassade de France, l’Académie Hassan II des sciences et techniques et l’APEBI, cette rencontre a été ponctuée par une table ronde sur « les applications du big data dans l’entreprise » qui a réuni des entrepreneurs et experts pour mieux comprendre la démarche permettant de transformer le big data en véritable avantage compétitif.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.