Le groupe Zurich Insurance va supprimer 8.000 postes d’ici 2018

Le géant suisse de l’assurance Zurich Insurance  a annoncé, samedi, un vaste plan de restructuration visant à supprimer 8.000  postes dans trois ans après des résultats « décevants » en 2015.
En pleine transformation, le groupe helvétique se fixe pour objectif  d’accélérer les mesures de réduction de coûts afin d’obtenir des économies d’un  milliard de dollars.
En 2015, son bénéfice net a fortement chuté de 53 pc par rapport à l’année  précédente pour atteindre 1,8 milliard de dollars, selon un communiqué de  Zurich Insurance.
« Ce sont des résultats décevants », a reconnu le PDG par intérim de la  société, Tom de Swann, qui assure la transition à la tête du groupe en  attendant l’arrivée de Mario Greco, qui a quitté l’assureur italien Generali.
Jeudi dernier, le titre chutait de 4,38 pc à 196,50 francs suisses alors que  le SMI, l’indice des valeurs phares de la Bourse suisses, n’échappait pas à la  baisse généralisée des marchés, perdant 3,17 pc.
« Les incertitudes persistent concernant l’avenir du dividende », a noté M. de  Swann, tout en pointant que l’arrivée de Mario Greco dès le mois de mars allait  « accélérer les efforts de restructuration ».
Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a atteint 1,84 milliard de  dollars en 2015, alors que le chiffre d’affaires a lui reculé de 9 pc sur un an  à 67,99 milliards.
« Cette contreperformance est essentiellement consécutive aux coûts de  restructuration ainsi qu’à certains incidents survenus l’an dernier », a indiqué  le communiqué qui cite les explosions dans le port chinois de Tianjin et les  ouragans au Royaume-Uni et en Irlande
Sur le plan opérationnel, l’assureur zurichois a dégagé un résultat en forte  contraction de 37 pc à 2,92 milliards de dollars.
En ne considérant que le quatrième trimestre de l’exercice écoulé, le groupe  a plongé dans les chiffres rouges, en essuyant une perte nette de 424 millions  de dollars. Les primes encaissées ont pour leur part diminué de 18 pc pour  s’inscrire à 16,2 milliards.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.