Le Maroc, 20e pays le plus militarisé au monde

Le Maroc classé 20e parmi les pays les plus militarisés au monde au regard de leur population et de la part allouée à la défense, par rapport aux dépenses globales. C’est ce qu’indique l’Index global de militarisation (IGM) dans une étude récemment publiée par le « Bonn International Center for conversion » (BICC), un institut de recherche allemand basé à Bonn. Le royaume glane 9 points par rapport à l’édition 2014 où il était classé 29e. Il se situe entre le Liban (19e) et la Finlande (21e).
A l’échelle du continent africain, l’Algérie tient la première place (14e) suivie de l’Egypte (26e) et l’Angola (31e). Israël arrive en tête du classement alors que le Swaziland (Afrique australe) arrive en dernière position.
L’édition 2015 de l’IGM couvre 152 pays et se base sur des données issues de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), le Fonds monétaire international (FMI), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le « Bonn International Center for conversion » (BICC). Elle a été financée par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du développement.
Les Etats-Unis absents du top 10
Parmi les dix pays qui possèdent le plus haut niveau de militarisation, trois se situent au Moyen-Orient (Israël, Jordanie et Koweït), deux en Asie (Singapour et Corée du sud) et cinq en Europe (Arménie, Russie, Chypre, Azerbaïdjan et Grèce). Des pays où « les forces armées sont lourdement approvisionnées par rapport aux autres secteurs de la société », relève le rapport.
Par opposition, les ressources allouées par les Etats-Unis (29e) au domaine militaire sont « relativement modestes en comparaison aux dépenses globales affrétées aux secteurs publics, à la santé et à la taille de la population ». Une politique qui explique leur absence parmi les dix pays les plus militarisés au monde, « bien qu’ils aient le plus gros budget au monde consacré à la défense et une armée très conséquente ». Le pays a toutefois contribué aux dépenses militaires mondiales à hauteur de 34% sur l’année 2014, soit un total de 160 milliards de dollars.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.