Maroc-Japon : coopération dans la pêche et l’aquaculture

 

Le renforcement de la coopération maroco-nippone dans les domaines de la pêche maritime et de l’aquaculture était au centre de la visite de travail, du 06 au 08 février au Japon, de la secrétaire d’Etat chargée de la Pêche maritime, Mbaraka Bouaida.

Lors de cette visite, Mme Bouaida était accompagnée de la Directrice de l’Agence nationale de développement de l’aquaculture, Majida Maarouf, et de l’ambassadeur du Maroc au Japon, Rachad Bouhlal.

La délégation marocaine a tenu des réunions avec plusieurs hauts responsables nippons destinées à s’enquérir du savoir-faire du Japon en aquaculture et en industries de la pêche et à approfondir la collaboration dans ces domaines, indique un communiqué de l’agence nationale de développement de l’aquaculture.

Durant cette visite, Mme Bouaida a eu un entretien avec le ministre japonais de l’agriculture, des forêts et de la pêche, Ken Saito, durant lequel les deux responsables ont rappelé l’excellence des relations de coopération entre les deux pays dans ces domaines.

Saito s’est félicité du leadership du Maroc en Afrique et son engagement soutenu au sein de la Conférence ministérielle sur la coopération halieutique entre les Etats africains riverains de l’océan atlantique, ainsi que du rôle positif que joue le Royaume au sein de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction et la Commission balnéaire internationale.

Mme Bouaida a mis en exergue les potentialités qu’offrent les côtes marocaines pour le développement des activités aquacoles, réaffirmant l’engagement pris par le Royaume pour une meilleure gouvernance des ressources naturelles et halieutiques.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.