Marrakech : Un chef de la Camorra dans les filets de la DGSN

Les éléments de Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) viennent de mettre la main, dans la vallée de l’Ourika, sur un dangereux mafiosi italien, Antonio Prino, qui avait réussi à éviter, depuis plus de cinq années, les filets de la police internationale. Cette arrestation intervient après un avis de recherche international émis, le 7 janvier dernier, par Interpol à son encontre.
Le fugitif se serait réfugié, selon la presse italienne, en Espagne, puis à Gibraltar, avant d’entrer au Maroc.
L’avis de recherche, classé « notice rouge » et donc un degré d’alerte maximum, avec partage d’informations au maximum et publication de photos, traduit le degré d’ « importance » du personnage arrêté.
Présenté comme l’un des dirigeants de la mafia napolitaine, omniprésente et omnipotente à Napoli, Antonio Prinno, 44 ans, a été interpellé lundi à Ourika dans des conditions qui n’ont pas été évoquées par le communiqué rendu public par la DGSN sur cette importante capture.
Selon les éléments de l’enquête, ce chef du réseau criminel italien Mazzarella, spécialisé dans l’agroalimentaire entre de multiples domaines d’interventions fait partie de la Camorra, qui fait ses propres lois notamment à Napoli.
Mais le mafiosi arrêté à Marrakech aurait aussi les mains sales de sang puisqu’il serait « soupçonné d’être impliqué dans une affaire de meurtre avec préméditation et de détention d’armes à feu sans autorisation ».
Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de la procédure d’extradition, souligne la DGSN.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.