Mondial 2026 : le Maroc étale ses atouts

Sur les 14 stades présentés par le Maroc, 12 seront retenus avec la FIFA au cas où celle-ci retient la candidature du Royaume. La liste des 14 est composée de 5 stades à rénover ou à agrandir, 4 stades non-modulaires et 5 stades modulaires. Sur ces neuf derniers, 2 sont déjà programmés et seront lancés ou en cours de travaux à savoir celui d’Oujda et celui de Tétouan, 7 autres devront être construits parmi lesquels il y aura 5 stades modulaires, dont la capacité sera réduite au moins de moitié après le Mondial.

Il y a d’abord les 5 stades qui nécessitent, selon les dires de Moulay Hafid El Alamy, des mises à niveau aux critères de la FIFA et qui feront l’objet de rénovation ou d’accroissement de leur capacité : Marrakech, Agadir, Fès, Tanger et Rabat.

Il y a également 4 stades non-modulaires (dont la capacité ne sera pas réduite durant la période post-mondial) dont deux à Casablanca (Casa I et Casa II) ainsi qu’à Oujda et Tétouan et 5 stades modulaires qui verront leur capacité se réduire de moitié après le mondial : Meknès, El Jadida, Nador, Ouarzazate, Marrakech II.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.