Nadia Chellaoui s’érige en déléguée d’art à Stockholm 

Après sa décoration à Paris en tant qu’ambassadrice d’art et de culture, l’artiste peintre Nadia Chellaoui arrive à la capitale suédoise avec ses sacs à mains inaugurant son exposition autant spécifiquement marocaine que fashion et internationale. C’est ainsi que la plasticienne envahit haut les mains l’espace historique du musée de notoriété mondiale situé dans un pays où le patrimoine occidental côtoie le postmodernisme bel et bien ancré dans l’esprit des citoyens du monde. L’artiste peintre marocaine a bien incarné son credo de toujours : la tradition voisine de la modernité. On le remarque visiblement dans ses couleurs bigarrées connotant à la fois le Maroc africain et le Maroc culturel pluriel. Comme si la géographie du pays se déplaçait vers d’autres horizons nordiques cette fois-ci pour clamer son ouverture sur le monde et l’Europe en particulier. Digne de ce nom, l’ambassadrice des arts et de la culture l’a dit ouvertement dans son discours prononcé à Stockholm fin du mois passé:

unnamed

« Le Maroc d’aujourd’hui est un Maroc multiculturel par excellence et seule la culture nous sauvera au bord de l’abîme. Car nous vivons dans un monde regorgeant de guerres, d’intolérance et d’hostilité. L’art nous invite en ce moment à faire face à cette réalité horrible pour préserver ce que nous gardons encore de notre humanité. Et seul l’art donnera à sa femme sa place dans nos sociétés. »

o-CALIPSOH-NADIA-CHELLAOUI-570

C’est devenu une habitude. A chaque sortie, l’artiste pluridimensionnelle, Nadia Chellaoui étonne et marque les esprits. Après son exposition au Nord du Maroc, à la galerie El Fenn de Tétouan, où elle a pu montrer toute l’étendue de sa palette, avec des travaux sous le signe de la beauté et de la volupté, avec son désormais reconnaissable visage offert au plaisir, l’artiste est partie à la conquête des pays nordiques. Le temps d’une escale en Scandinavie, Nadia Chellaoui a apporté le soleil du Maroc dans ses bagages pour illuminer un happening où le Maroc a été mis à l’honneur. En effet, À Stockholm, la capitale de la Suède, avec ses îles et son charme très nordique, a été l’écrin, dans le somptueux musée historique de la ville,  fin mars 2018 d’un événement Fashion très glamour. D’un côté, les belles tenues haute couture de la styliste désigner Ghita Lahrichi (avec sa collection Handmade), de l’autre les créations de Nadia Chellaoui, avec ses sacs Calip’Soh dont les déclinaisons récentes ont gagné en sobriété et en finesse. Le tout dans le cadre de la journée inter-culturelle suedo-marocaine sous l’aimable invitation de Imane Belmkaddem qu’on ne présente plus et qui a veillé à faire de ces journées une grande réussite pour faire rayonner la culture marocaine et surtout la couture et le design. Le public suédois est tombé sous le charme de la beauté de la tenue traditionnelle marocaine telle qu’elle a été décliné par Ghita Lahrichi, mais le clou de ces défilés aura été ce passage haut en couleurs avec les sacs » enveloppe » de Nadia Chellaoui, qui a mis l’accent sur un produit sobre, sans fioritures, avec juste ce qu’il faut de symboliques pour rappeler ses travaux dans des clins d’oeils dont elle a le secret. Le public a aussi apprécié cette belle entente entre deux artistes femmes marocaines, qui ont conjugué leurs talents pour offrir aux aficionados un grand moment de show mâtiné de belles émotions sur des notes de glamour et de volupté. Une artiste peintre passionnée va donc au-delà des frontières et nous invite à aller jusqu’au bout de notre aventure et surtout de nous-mêmes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.