Philip Morris et Ferrari unis pour un monde sans fumée de tabac

Philip Morris International et Scuderia Ferrari reconduisent leur partenariat jusqu’à 2021. Un partenariat qui remonte à plus de 40 ans. Cependant, suite à cette nouvelle reconduction, «le partenariat sera exclusivement axé sur la promotion d’un monde sans fumée», annonce le leader mondial du tabac dans un communiqué de presse. En d’autre terme, le tabatier veut convaincre les consommateurs qui veulent continuer à fumer de passer de la forme la plus nocive de la consommation de nicotine, soit les cigarettes, à des alternatives moins nocives scientifiquement prouvées appelé «sans fumée». «Nous voulons donner aux 1,1 milliard d’hommes et de femmes qui fument dans le monde la possibilité de faire des choix meilleurs et plus éclairés. Nous nous engageons à utiliser toutes les ressources disponibles, y compris nos activités liées au sport automobile, pour accélérer le mouvement autour de ce changement révolutionnaire au profit des personnes qui fument, de la santé publique et de la société dans son ensemble. Nous apprécions énormément le soutien de Scuderia Ferrari dans cette cause », a déclaré le directeur général de PMI, André Calantzopoulos. En effet, pour Philip Morris international, créer une conscience mondiale de l’opportunité offerte par l’innovation, la science et la technologie pour parvenir à un monde sans fumée est d’une importance primordiale.

Au regard de l’opérateur, en plus de son engagement indéfectible envers cet objectif, il est essentiel que les gouvernements, les experts en santé publique, la communauté scientifique et la société civile relèvent le défi et aident à mettre en place un plan de réglementation raisonnable, car les hommes et les femmes qui fument le méritent. Dans ce sens, André Calantzopoulos le directeur général de PMI développe que «Scuderia Ferrari est le partenaire idéal pour ce défi, car il cultive un esprit de pionnier, la technologie et l’innovation dans une poursuite incessante de grandes ambitions. Notre plan n’envisage aucune communication spécifique au produit. Nous prévoyons annoncer d’autres détails dans les mois à venir ». Rappelons que la combustion du tabac génère de la fumée et la grande majorité des substances toxiques nocives généralement associées aux maladies liées au tabagisme. «Depuis 2008, nous avons dépensé plus de 4,5 milliards USD pour développer, soutenir et renforcer la capacité de production d’un large portefeuille de produits sans fumée», souligne l’opérateur dans son communiqué.

Et d’ajouter «en 2017, après seulement deux ans de commercialisation, près de 40% de nos dépenses commerciales mondiales étaient dédiées à ces produits innovants. Nous sommes fiers qu’en si peu de temps, selon nos estimations, près de 5 millions de personnes aient déjà cessé de fumer et ont opté pour le plus avancé de nos produits sans fumée». Aujourd’hui, l’ambition de l’opérateur à court terme est qu’au moins un consommateur sur trois, soit 40 millions d’hommes et de femmes, fassent de même d’ici 2025. Toutefois le tabatier confirme qu’avec un soutien réglementaire approprié, ce nombre pourrait être beaucoup plus élevé d’ici là. «Nous espérons que l’initiative annoncée aujourd’hui sera un catalyseur important», a conclu l’opérateur.

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.