Plus de 42 métiers de l’artisanat menacés de disparition

Plus de 42 métiers dans le secteur de l’artisanat sont menacés de disparition, a indiqué lundi à Rabat la ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale, Nadia Fettah Alaoui.

En réponse à une question orale autour des « conditions difficiles dans lesquelles exerce l’artisan », posée par le groupe Justice et du développement à la Chambre des représentants, Mme Fettah Alaoui a souligné que le volet lié à la préservation des métiers liés à l’artisanat et menacés de disparition est au cœur du plan d’action du département de tutelle visant à assurer la sauvegarde des techniques artisanales ancestrales et ce, dans le cadre d’une approche participative ayant abouti à « des résultats positifs » grâce à la conjugaison des efforts de toutes les parties prenantes.

Elle a, dans ce sens, précisé que le ministère a procédé à la classification de 32 métiers menacés de disparition en vue de les intégrer dans les programmes de formation professionnelle afin de garantir leur continuité, comme le tissage des tentes sahraouies et la fabrication d’armes traditionnelles.

Le département de tutelle a également élaboré une stratégie nationale dédiée à la préservation du patrimoine culturel immatériel relatif aux métiers de l’artisanat en voie d’extinction qui prend en considération la situation de l’artisan et les problèmes auxquels il fait face, a ajouté la ministre.

Dans le cadre de son partenariat avec l’UNESCO, le ministère est en train de mettre en place un programme de sauvegarde et de valorisation des trésors humains vivants, a-t-elle expliqué, notant que ceux qui exercent ces métiers pourront bénéficier d’espaces de production, d’exposition et de programmes de soutien.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.