Port de Casablanca: nouvelle solution électronique pour fluidifier la sortie des conteneurs

L’Agence nationale des ports (ANP) a annoncé le lancement d’une nouvelle solution de programmation électronique pour l’enlèvement des conteneurs des terminaux du port de Casablanca.

Le nouveau service, lancé via le Guichet Unique National des Procédures du Commerce Extérieur (PortNet), permet d’assurer une meilleure gestion des prises de rendez-vous entre l’importateur ou son déclarant et l’opérateur du terminal portuaire, indique lundi l’ANP dans un communiqué.

La solution sera opérationnelle dès le 1er mars en mode pilote au niveau du port de Casablanca et sera progressivement généralisée auprès de ses terminaux, précise la même source.

Concrètement, ce service offre la possibilité au déclarant de proposer la date et la plage horaire qui sont validées par le gestionnaire du terminal en tant que rendez-vous précisant toutes les informations sur la marchandise, les numéros des conteneurs, le mode de transport et le transporteur, précise l’ANP. L’opérateur de terminal sera en mesure de statuer sur la proposition de rendez-vous et communiquer la confirmation de prise en charge au client concerné qui pourra bénéficier d’une priorisation dans le traitement de sortie de sa marchandise par le terminal quand il se présentera au rendez-vous convenu.

La programmation via PortNet de la prise de rendez-vous de sortie des conteneurs à l’import s’inscrit dans la continuité des efforts entrepris par la communauté portuaire pour renforcer l’intégration et la performance du transit portuaire et ceux menés par l’ANP visant à améliorer d’une façon continue la qualité des services rendus aux clients du port, selon le communiqué.

Le dernier né du programme « Smart Port » lancé par l’ANP, contribuera progressivement à réduire les files d’attente et permettra de fluidifier davantage les accès et la circulation vers et dans la zone portuaire, tout en offrant l’avantage d’apporter une plus grande visibilité aux opérateurs du commerce extérieur qui peuvent ainsi mieux anticiper et optimiser la planification des opérations de sortie de marchandises des enceintes portuaires.

Les transporteurs et les opérateurs de terminaux ont tout à gagner de ce service lequel doit se traduire par un gain de temps substantiel et, par conséquent, une réduction des coûts associés à l’enlèvement des marchandises, souligne la même source.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.