Quatre mois de prison avec sursis pour Amine Harit, impliqué dans un accident mortel

Impliqué dans un accident mortel fin juin à Marrakech, l’international marocain Amine Harit a écopé de quatre mois de prison avec sursis et d’une amende de 8600 dirhams.

Le verdict est tombé. L’international marocain Amine Harit, impliqué dans un accident mortel au Maroc, a été condamné par le TPI de Marrakech, à quatre mois de prison avec sursis et une amende de 8.600 dirhams.

Poursuivi pour « homicide involontaire » après avoir provoqué la mort d’un piéton de 28 ans, dans la nuit du 29 au 30 juin alors qu’il passait ses vacances à Marrakech, le jeune attaquant de 21 ans, désigné meilleur jeune de Bundesliga (le championnat allemand, NDLR) la saison dernière, a été relâché après avoir versé une caution de 10.000 dirhams.

Sitôt relâché, le meilleur joueur du match Maroc-Iran avait regagné son club de Schalke 04, dans le nord-ouest de l’Allemagne, où il a passé avec succès un « diagnostic de performance individuelle » et s’est brièvement entretenu avec ses dirigeants, selon le site germanique WDR.

Quelques semaines avant le verdict, le directeur sportif de la formation de Gerlsenkirchen avait assuré qu’Amine Harit « m’a fait bonne impression, mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas un incident normal qu’il a vécu, mais une tragédie. Nous allons lui apporter toute l’aide dont il a besoin ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.