Real Madrid: Zidane aligne son fils Luca et salue son « caractère »

Un nouveau membre de la dynastie Zidane débute au stade Santiago-Bernabeu: Luca Zidane, deuxième fils de l’entraîneur français et troisième gardien du Real Madrid, a été aligné dimanche par son père Zinédine contre Huesca (3-2), dix mois après ses grands débuts en Championnat d’Espagne.

Vivant son baptême du feu dans l’emblématique enceinte madrilène, Luca Zidane (20 ans) a été titularisé dans la cage madrilène en l’absence du Belge Thibaut Courtois, blessé à une cuisse, et alors que le Costaricien Keylor Navas revenait d’un long voyage avec sa sélection.

« Pour lui, c’est certainement un jour important, a souligné Zinédine Zidane en conférence de presse. Quand je fais débuter Luca, je ne fais pas débuter mon fils, je fais débuter un joueur de l’effectif du Real Madrid. »

« Même si c’est mon fils, moi, je le vois comme un joueur comme un autre de cette équipe, c’est tout. Après, quand on rentrera à la maison, on verra, mais là, quand je prends la décision, je me dis que c’est le moment pour lui. Il y a une opportunité, parce qu’un joueur est blessé, un autre vient de revenir de sélection. C’est le moment pour lui de débuter et il le fait plutôt bien. Parce qu’il a du caractère, il a de la personnalité et c’est un bon gardien du Real Madrid », a ajouté l’entraîneur français.

Le deuxième des quatre fils Zidane, qui avait déjà été aligné par son père lors d’un match sans enjeu en mai 2018 à Villarreal (2-2), n’a jamais semblé tétanisé dimanche: ni par l’enjeu, ni par les vertigineuses tribunes du Bernabeu (clairsemées, il est vrai), ni par un scénario défavorable.

Car, dès la 3e minute, il a encaissé un but, sur lequel il ne peut pas grand-chose: son défenseur Nacho s’est troué sur l’aile gauche et l’attaquant colombien Cucho Hernandez, seul au point de penalty, l’a ajusté d’une reprise instantanée. Le portier n’a rien pu faire non plus sur le deuxième but, une tête piquée de Xabier Etxeita (74e).

Mais cela n’a pas affecté le natif de Marseille, qui a affiché un joli tempérament. Il en fallait pour oser des crochets balle au pied sous le pressing avant de relancer proprement (15e, 18e) ou pour réussir une longue ouverture au pied pour Brahim (31e).

« Il est assez mature. Cela fait un petit moment qu’il a, de mon point de vue d’entraîneur, la carrure pour pouvoir jouer », a dit son père.

« Là, il a débuté au Bernabeu et il se rappellera toujours de ça. Techniquement, je pense que c’est quelqu’un qui n’a pas peur et moi j’aime ça. Quand je vois ça, je ne me pose pas de question. Je me dis s’il est là, s’il mérite d’être dans cet effectif, c’est qu’il mérite de jouer », a-t-il ajouté.

Formé au Real, Luca Zidane était déjà le troisième gardien des Madrilènes en 2017-2018, lors du premier mandat de son père. Avec l’arrivée de Courtois l’été dernier, Luca Zidane a été renvoyé vers la réserve merengue pendant six mois, avant de revenir en équipe première cet hiver après le départ de Kiko Casilla.

International des moins de 20 ans avec la France, Luca est le troisième joueur de la dynastie Zidane à porter le mythique maillot merengue après son père (2001-2006) et son frère aîné Enzo (2016).

Ce dernier, lancé par « ZZ » en Coupe du Roi au Bernabeu, a ensuite rejoint Alavés puis Lausanne et évolue désormais au Rayo Majadahonda (2e division espagnole). Il est âgé de 24 ans.

Zinédine Zidane a deux autres fils, Theo (16 ans) et Elyaz (13 ans), qui jouent aussi au football et évoluent dans les catégories de jeunes du Real Madrid.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.