Sahara marocain : Le Polisario déçu par Washington

Les séparatistes du polisario, qui aspirent à l’autodétermination et à la création d’un Etat indépendant au Sahara marocain, vont être vraiment déçus par la position de l’administration américaine, qui ne soutiendra pas la création d’un Etat dans les provinces sud du Maroc, souligne le journal tanzanien «Daily News».

La publication tanzanienne revient dans ce cadre sur un article publié récemment par «The Wall Street Journal-WSJ», dans lequel le prestigieux quotidien US indique que «les États-Unis ont clairement fait savoir que Washington ne soutiendrait pas un plan visant à créer un nouvel État en Afrique» et que l’administration US est convaincue que l’option d’indépendance n’est pas la solution idoine à ce conflit.

Selon les responsables marocains et occidentaux impliqués dans le processus de négociations, les États-Unis appuient en privé le Maroc dans ses efforts pour trouver une issue définitive à ce conflit, explique le journal tanzanien.

Malgré les manœuvres des séparatistes du polisario, le Maroc a réussi à maintenir le processus politique relatif au Sahara marocain sous contrôle, écrit le quotidien tanzanien, rappelant que les dernières résolutions adoptées par le Conseil de sécurité consacrent l’Algérie en tant que partie principale au processus visant à trouver une solution politique, réaliste, pratique et durable à la question du Sahara et qui soit “basée sur le compromis”.

La publication revient aussi sur l’entretien du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita avec le WSJ, dans lequel il avait averti que mettre fin à la mission onusienne dans la région aura des conséquences catastrophiques sur la stabilité régionale.

“La Minurso dispose de 52 millions de dollars pour maintenir la stabilité, maintenir un cessez-le-feu dans une région très difficile”, avait déclaré M. Bourita à cet égard, ajoutant que «personne n’est mort depuis le cessez-le-feu, ce qui signifie que c’est la mission de maintien de la paix la plus rentable au monde”.

S’agissant de la situation alarmante dans les camps de Tindouf (en territoire algérien), le Daily News a indiqué que le Maroc a toujours prévenu contre la pauvreté et les conditions inhumaines qui prévalent dans ces camps et qui peuvent mener les jeunes à la radicalisation et à l’intégration d’organisations terroristes telles que l’Etat islamique et Al-Qaida.

Citant le WSJ, le quotidien tanzanien a, en outre, mis en exergue les efforts déployés par le Royaume pour promouvoir le développement de ses provinces du sud, citant en exemple Laâyoune qui s’est transformée en une ville en plein essor économique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.