SIAM 2018 : Hassan Anflouss s’adjuge le 2e prix pour son reportage sur « les secrets du commerce du thé au Maroc »

Le Grand prix national de la presse agricole et rurale, organisé chaque année en marge du SIAM, est déjà à sa 5e édition. Un rendez-vous qui récompense les efforts des journalistes pour le soutien et la promotion du secteur agricole au Maroc. Cette année, Bayane Al Yaoume a été récompensé dans la catégorie « Presse écrite et électronique » puisque le deuxième prix a été décerné à Hassan Anflous pour son reportage sur « les secrets du commerce du thé au Maroc ». Une enquête qui a été menée sur le terrain, avec persévérance et professionnalisme, donnant la parole à tous les intervenants et sans parti-pris.

Par ailleurs, la 5ème édition du Grand prix national de la presse agricole et rurale a été remportée, dans la catégorie Presse écrite et électronique, par Nargys Es-sette de Food Magazine pour son article « 10 ans d’agrégation: notre enquête » et dans la catégorie Presse audio-visuelle, par Saloua Maftouh de Télé Maroc pour son émission « Maroc Vert: la production des fruits et l’élevage des vaches et la production du lait ».
La remise de ces prix s’est déroulée lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Agriculture, la pêche maritime, du développement durable et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, et le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj, en marge de la 13ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM).
Le troisième prix est revenu à Kawtar Tali du quotidien ”Aujourd’hui le Maroc » pour son article « Une approche pionnière en cours de déploiement dans le monde rural: comment transformer les coopératives en véritables entreprises ».
Dans la catégorie Presse audio-visuelle, le deuxième et troisième prix sont revenus respectivement à Mohamed Samir Raissouni et Khadija El Bab de la Radio nationale (SNRT), le premier pour son émission « la femme rurale l’émancipation économique, expériences de coopératives et soutien d’institutions » et la seconde pour son sujet « Agriculture bio ».
Le Coup de cœur de cette édition a été décerné à Mahmoud Abay Rguibi de site électronique Goud pour son article « Le Sahara marocain est à celui qui la cultive ».
Lors de cette cérémonie, le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj, a déclaré : « Sans doute, la mise en place du Grand prix de la presse agricole et rural s’inscrit dans le cadre de cette logique qui vise à récompenser les efforts des hommes et des femmes de la presse qui braquent les projecteurs sur le développement et l’évolution que connais le secteur agricole et le monde rural ».
Pour sa part, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement durable et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a tenu à remercier à cette occasion tous les participants « pour leurs efforts dans la diffusion de la réalité de l’agriculture et pour leur accompagnement de ce secteur vital dans le pays ainsi que ses retombées sur la réalité de la population rurale et l’économie nationale en général ».

Soixante-dix journalistes ont présenté leurs candidatures lors de cette 5è édition du Grand prix de la presse agricole et rurale en hausse de 60% par rapport à l’année dernière.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.