Vivendi remporte une manche décisive dans son duel avec Gameloft

Vivendi a franchi une étape décisive dans sa tentative de prise de contrôle de Gameloft en obtenant le ralliement du fonds spéculatif Amber Capital, troisième actionnaire de l’éditeur de jeux vidéos.

Les analystes de Kepler Cheuvreux tablaient vendredi matin sur une victoire probable de Vivendi après le renchérissement de son offre qui valorise Gameloft à près de 700 millions d’euros.

« Si Vivendi réussit, il paiera un multiple très élevé pour le solde du capital de Gameloft (….) avec une prime de 100% sur l’action Gameloft par rapport au cours qui était le sien avant que l’intérêt de Vivendi ne soit connu », écrivent les analystes.

Pour tenter de résister aux assauts de Vivendi, Gameloft, qui ne voit aucune synergie dans une alliance avec le groupe de médias, a promis aux investisseurs une nette amélioration de sa rentabilité grâce à une accélération de ses revenus publicitaire.

Il a également tenté sans succès de suspendre l’OPA contre laquelle il a engagé un recours devant la Cour d’appel de Paris dont l’examen doit prendre plusieurs mois.

La pression s’accroît également sur Ubisoft, société jumelle de Gameloft dans laquelle Vivendi a pris le contrôle de 17,7% du capital.

S’il a exclu de lancer dans les six prochains mois une OPA sur le groupe à l’origine des jeux vidéos à succès « Lapins Crétins » et Assassin’s Creed », il brigue en revanche une place à son conseil d’administration.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.