Informer sans parti pris

22 détenus du Hirak renoncent à leur grève de la faim

1 min read

Un total de 22 détenus du mouvement de protestation qui a agité en 2016-2017 le Rif (nord du Maroc), ont mis fin, vendredi, à leur grève de la faim entamée mercredi, a-t-on appris auprès de leur avocat. Ils ont décidé d’y mettre fin après « les promesses de l’Administration pénitentiaire de satisfaire leurs demandes », a dit à l’AFP leur avocate Bouchra Rouissi.

Ces militants emprisonnés à Casablanca avaient cessé de s’alimenter après une « fouille humiliante de certains de leurs proches venus leur rendre visite », selon l’avocate. L’Administration pénitentiaire a confirmé vendredi la fin de la grève, tout en assurant que la fouille avait été faite « dans le respect de la loi ». Quelque 53 membres du Hirak, ont été condamnés en juin dernier à des peines allant jusqu’à 20 ans de prison, notamment pour « complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’Etat ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.