Informer sans parti pris

Maroc-Emirats : Une coopération multiforme à l’avenir prometteur

2 min read

Les relations économiques entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis ne cessent de s’élargir et de se renforcer au fil des années à la faveur d’un engagement fort des secteurs public et privé dans le cadre d’un partenariat solide et agissant.
La coopération bilatérale, multiforme et à l’avenir prometteur, englobe plusieurs domaines, tels que l’agriculture, le tourisme, l’immobilier, l’énergie et les télécommunications.
Ainsi, les Emirats Arabes Unis est le premier pays du Conseil de Coopération du Golfe à s’être implanté de manière forte et visible dans le tissu économique marocain, avec des investissements qualitatifs d’envergure entrepris en appui aux chantiers de développement lancés par le Royaume.
Les échanges commerciaux entre les deux pays ne cessent d’évoluer d’une année à l’autre, une progression alimentée principalement par la hausse des importations des Emirats arabes Unis.
La balance commerciale entre le Maroc et les Emirats Arabes Unis s’est affichée déficitaire à fin juin 2015 au détriment du Royaume, avec un solde commercial estimé à 2,22 milliards de dirhams (MMDH), selon les chiffres de l’Office des changes.
Les exportations du Maroc vers les Emirats Arabes Unis sont estimées à 217,35 millions de dirhams (MDH) à fin juin 2015, alors que ses importations de ce pays du Golfe se sont chiffrées à 2,44 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2014.
Les liens entre les deux pays ont été renforcés davantage en juin 2013 après la signature d’un mémorandum d’entente entre le Royaume et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement, en vertu duquel le Maroc s’est vu octroyer un don de 1,25 milliard USD, destinés au financement d’une série de projets de développement.
Et pour preuve, les investisseurs émiratis se positionnent aujourd’hui dans le peloton de tête parmi les opérateurs arabes implantés dans le Royaume. De l’immobilier au secteur touristique en passant par l’énergie, l’agriculture et la finance, tout révèle combien sont vitales et denses les relations de Rabat avec ce pays du Golfe.
Le soutien économique émirati au Maroc se traduit également à travers la contribution de Aabar Investments PJS au financement du fonds d’investissement Wessal Capital, considéré comme le plus important fonds souverain en Afrique et qui finance la réalisation de grands projets structurels et de développement à Casablanca et à Rabat. Les dernières années ont connu une affluence significative des investissements émiratis au Maroc, opérés par de grandes institutions telles le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement, la Société maroco-émiratie de développement, les sociétés Taqa, Etisalat et Al Maabar International Investments, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.