Informer sans parti pris

Angleterre: Manchester City accélère, Mourinho ronge son frein

3 min read

Manchester City, qui a signé sa 7e victoire en neuf matches, 5-0 face à Burnley samedi, est resté en tête du Championnat d’Angleterre en compagnie de Liverpool, en profitant du nul 2-2 de Chelsea contre le Manchester United de José Mourinho.

« Mou » a enragé après l’égalisation des Blues à la 96e minute: « Nous avons été la meilleure équipe sur le terrain. C’est un nul horrible pour nous, et un résultat magnifique pour eux », a commenté Mourinho en expliquant sa colère par le fait de n’avoir pas « été respecté par les fans de Chelsea ».

Déjà buteur face à Newcastle (3-2) il y a deux semaines, Anthony Martial a permis aux Red Devils de croire à la victoire jusqu’à la dernière seconde, d’abord en égalisant (55e), puis en donnant l’avantage à sa formation (73e).

Ross Barkley a arraché l’égalisation à la 6e minute du temps additionnel. Antonio Rüdiger avait ouvert le score pour Chelsea en profitant d’une étourderie de Paul Pogba (21e).

L’image de cette journée restera l’altercation entre Mourinho et un adjoint de Maurizio Sarri un peu trop taquin au moment de l’égalisation finale. Le manager portugais, déjà sous la menace d’une suspension de la FA, s’est levé de son banc et n’a été bloqué que grâce à l’intervention de plusieurs stadiers. Marco Ianni s’est par la suite excusé, et Sarri a reconnu: « nous avons tort ». « J’ai parlé avec les membres de mon staff et j’ai réglé ça immédiatement », a assuré le technicien italien.

A Manchester, les Citizens n’ont laissé que des miettes à Burnley avec des buts d’Agüero (17e), Bernardo Silva (54e), Fernandinho (56e), Mahrez (83e) et Sané (90e). Les voilà toujours en tête de Premier League en compagnie des Reds, et avec deux points d’avance sur Chelsea et Tottenham, vainqueur 1-0 à West Ham.

Les hommes de Pep Guardiola, qui n’ont encaissé que trois buts en neuf matches, marquent un peu moins que lors de la saison écoulée (26 buts contre 32). Mais avec le retour de blessure du maestro belge Kevin de Bruyne, le total pourrait rapidement grimper.

« Avec 21 tirs en moyenne par match, nous sommes la meilleure équipe en Europe dans ce domaine. Mais nous devons augmenter nos tirs cadrés, parce que nous ne menions que 1-0 en première période alors que nous nous sommes créés suffisamment d’occasions pour marquer plus de buts », a analysé le technicien catalan.

A Huddersfield, les Reds ont tremblé jusqu’au bout pour sécuriser une victoire importante (1-0) leur permettant de rester au coude à coude avec les Citizens. Pris à leur propre jeu, les joueurs de Jürgen Klopp ont concédé plusieurs occasions dangereuses après avoir ouvert le score par Mohamed Salah (24). Pas assez de maîtrise donc, mais l’entraîneur allemand a dû se passer de plusieurs titulaires (Wijnaldum, Firmino, Alexander-Arnold, Mané, Keita), par souci de gestion d’effectif ou en raison de soucis physiques.

Outre les trois points, Klopp peut être satisfait du retour lent mais réel de son buteur égyptien Mo Salah à son meilleur niveau. Avec quatres buts et deux passes décisives en neuf journées de Premier League, il ne compte qu’une unité de retard par rapport à ses temps de passage de la saison dernière.

Sur le terrain de West Ham, dans le nord de Londres, les Spurs de Tottenham se sont imposés sans panache ni frayeur, un succès certes étriqué mais suffisant pour les placer à égalité de points (21) avec Chelsea (3e).

Erik Lamela, bien servi par l’international français Moussa Sissoko, a marqué le seul but du match peu avant la pause.

La formation de Mauricio Pochettino a déjà la tête tournée vers Eindhoven, où elle jouera un match décisif mercredi lors de la 3e journée de C1, après deux défaites face à l’Inter et Barcelone.

« La forme des joueurs change parfois. La chose la plus importante est de leur faire confiance. Nous croyons en lui (Lamela). Il est devenu plus mûr et plus libéré », a commenté Pochettino à propos du buteur du jour, titularisé seulement pour la première fois de la saison, mais déjà auteur de cinq buts en huit rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.