ven. Août 19th, 2022

Abc24.ma – Informer sans parti pris

Site généraliste d'information

Autoroutes du Maroc : un trafic moyen de 9.400 véhicules par jour en 2020

2 min read

Le trafic moyen sur le réseau autoroutier marocain s’est établi à 9.400 véhicules par jour en 2020, soit une baisse globale de près du tiers du volume de trafic par rapport à l’année 2019, selon la société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM).

« En trafic moyen journalier annuel (TMJA), l’année 2020 passe sous le seuil conventionnel de rentabilité avec seulement 9.400 véhicules par jour, et la circulation s’établit à 6 milliards de km parcourus par l’ensemble des véhicules », précise la société dans son rapport annuel de l’exercice 2020.

Et d’ajouter que le trafic sur le réseau autoroutier durant l’année 2020 a été fortement impacté par les restrictions de circulation instaurées au Maroc pour lutter contre la propagation de la pandémie du Covid-19.

Cette baisse a été très forte pour la catégorie des véhicules légers (VL) qui a connu une baisse de 38% par rapport à 2019, suite à la limitation et le contrôle des déplacements privés. Les restrictions sont moins serrées pour la circulation des marchandises transportées par les poids lourds, ce qui entraine une baisse relativement moins forte du trafic de cette deuxième catégorie, la baisse est de -15% pour les PL1 et -4 % pour les PL2.

La baisse très forte du trafic est générale sur tout le réseau autoroutier avec quelques variations entre les régions. Elle a été beaucoup plus marquée sur l’axe autoroutier du nord où la baisse du trafic a dépassé 40%.

De son côté, la recette de péage a suivi la tendance baissière du trafic, pour s’établir 2,25 milliards de dirhams (MMDH), en 2020, contre 3,1 MMDH, une année auparavant, ce qui correspond à un manque à gagner de 848 millions de dirhams (MDH).

Jawaz, pour sa part, a enregistré une recette hors taxe de 0,92 MMDH, soit 41% de la recette totale, contre 0,76 MMDH en 2019, précise ADM.

« La baisse du trafic avait un effet de catalyseur pour accélérer le rythme de digitalisation et de modernisation des fonctions clés, comme les services au client-usager, les services internes comme les Achats, la gestion des RH, les fonctions de l’exploitation notamment celles liées à la gestion du trafic et à la sécurité », a souligné le DG d’ADM, cité dans le rapport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.