Informer sans parti pris

Boussaid appelle au renforcement du rôle du marché des capitaux

4 min read

Mohamed Bousaid

Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid a appelé, lundi à Rabat, au renforcement du rôle du marché des capitaux dans le financement de l’économie afin de proposer des solutions de financement adaptées aux agents économiques.

S’exprimant en marge de la première réunion du Comité du marché des capitaux (CMC), Boussaid a souligné l’importance de l’identification des leviers adéquats pour que le marché des capitaux puisse renforcer son rôle dans le financement de l’économie et répondre ainsi aux attentes des entreprises et des ménages en termes de solutions de financement adaptées, indique un communiqué ministère de l’Economie et des finances.

Dans ce sens, le ministre a noté que le CMC devra s’atteler particulièrement aux questions en relation avec le développement du marché et de ses institutions, ajoutant que même si le Comité a été institué par la loi sur la bourse, ses prérogatives couvrent toutes les questions liées au marché des capitaux.

Pa ailleurs, Boussaid a rappelé que l’institution du CMC par la nouvelle loi relative à la bourse fait suite à une requête de la communauté financière qui a estimé que la place financière marocaine doit disposer d’un organe de concertation et d’échange où les autorités publiques et les intervenants peuvent réfléchir ensemble sur les questions et thématiques qui vont forger les orientations stratégiques de la place.

Concernant la stratégie de développement du secteur financier qui s’articule autour de trois domaines d’intervention, à savoir la stabilité financière, le marché et les institutions et l’inclusion financière, il a précisé que les domaines de la stabilité financière et l’inclusion financière sont couverts, pour le premier, par le Comité de coordination et de surveillance des risques systémiques présidé par le Wali de Bank Al Maghrib et, pour le second, par une structure de gouvernance dédiée en cours de mise en place.

Cette première réunion du CMC a été dédiée à la présentation de la feuille de route de la Bourse et à la création de groupes de travail thématiques au sein du comité conformément à la législation qui le régit, selon la même source, relevant que les travaux de ce comité n’ont pas vocation à se substituer à ceux engagés par les autorités et les institutions du marché dans leurs prérogatives respectives.

A cette occasion, les membres du CMC ont souligné l’importance et la pertinence de cette feuille de route, d’autant plus qu’elle traite l’ensemble des thématiques en relation avec les leviers du développement du marché dans ses différentes composantes et le fait qu’elle interpelle l’ensemble des acteurs du marché, note le communiqué.

Ils sont également intervenus pour saluer la mise en place de ce comité stratégique qui répond à une forte attente des acteurs du marché et ont exprimé leur volonté de participer activement aux travaux des groupes de travail, tout en relevant que le développement du marché des capitaux va conforter l’ambition de hisser Casablanca Finance City en hub financier régional.

Les débats ont porté par la suite sur plusieurs thématiques d’actualité stratégiques pour le développement de la place telles la nécessité de la coordination des stratégies des acteurs, la réponse aux attentes de l’entreprise marocaine et particulièrement des TPME et Startups en matière de solutions de financement adaptées à leurs besoins spécifiques, et la compétitivité de la place en termes de facilité et de coût d’accès, de profondeur et de liquidité du marché.

Ont pris part à cette réunion, en qualité de membres du comité, le directeur général de Bank Al-Maghrib, la présidente de l’AMMC, le président de l’ACAPS, le directeur du trésor et des finances extérieures, les présidents-directeurs généraux d’Attijariwafa Bank et de la BCP, le directeur général de la CDG, le président du Conseil d’administration de la bourse, les directeurs généraux de la Bourse de Casablanca et de l’Office des changes, le président de la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance, ainsi que les présidents des associations professionnelles du marché des capitaux.

Y ont également assisté le secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances et des représentants de BMCE Bank, de Casablanca Finance City Authority, de Maroclear et de l’AMMC ainsi que des responsables et cadres de la Direction du Trésor et des Finances Extérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.