Brookstone Partners prépare une stratégie de recapitalisation pour sauver Platinum Power

4 min read

La situation continue de s’envinimer entre BrookstonePartners, actionnaire de référence de la société Platinum Power et la direction de ce dernier. A coup de communiqués et de déclarations virulantes, les deux partis se livrent depuis des années à une guerre sans merci pour le contrôle des projets de Platinium Power. Le denier communiqué en date, et dont abc24.ma a obtenu une copie stipule :

« BrookstonePartners, actionnaire de référence de la société Platinum Power a appris par voie de presse  qu’au cours de l’Assemblée Générale Extraordinaire (“AGE”) de Platinum Power du 5 février 2019 des décisions autres que celles prévues à l’ordre du jour auraient été prises. Ces décisions porteraient sur la nomination de nouveaux administrateurs de la société et le maintien de Omar Belmamoun en tant que Président Directeur Général.
Brookstone Partners soutient que, si une telle information était avérée, cette décision serait contraire aux dispositions légales et statutaires de la société.

Pour rappel, l’AGE n’est et ne saurait être compétente en matière de nomination du Conseil d’Administration de la société. Toute modification de l’ordre du jour de l’assemblée doit se faire à l’unanimité. Au regard de ces éléments, Brookstone Partners compte attaquer en annulation toutes les décisions de cette AGE autres de celles liées à la continuité de l’exploitation de Platinum Power, que Brookstone Partners approuve.
Brookstone Partners estime que cette annonce ne reflète pas la situation actuelle de Platinum Power, et que le nouveau Conseil d’Administration ainsi constitué serait invalide.
Brookstone Partners soutient que la décision de reconduire à son siège de PDG Omar Belmamoun est déraisonnable, et la conteste par principe. En effet, celui-ci, bien qu’entouré d’une équipe dévouée et de très grande qualité, a commis de nombreuses erreurs de gestion ayant conduit la société à la situation actuelle. Brookstone Partners désapprouve également le fait que cette AGE n’ait pas abordé les solutions de recapitalisation.
En sa qualité d’investisseur majoritaire, Brookstone Partners espère travailler de concert avec l’ensemble des actionnaires, notamment avec les actionnaires minoritaires, qui ont toujours démontré une volonté forte et une détermination marquée face aux situations difficiles auxquelles Platinum Power a pu faire face jusqu’à maintenant, afin de trouver une solution viable, sérieuse et crédible pour aller de l’avant.
Cette intention d’œuvrer pour le rayonnement de Platinum Power et de ses projets n’est pas nouvelle pour Brookstone Partners. En effet, étant l’investisseur le plus important en termes d’equity avec 43,67% de Platinum Power et en termes de compte courant d’actionnaires avec et près de 80% de la dette d’actionnaires, Brookstone Partners a constamment apporté son soutien à Platinum Power depuis la création de la société, et plus particulièrement de Août 2016 à Mai 2018, en concourant à financer l’ensemble des charges de la société sur cette période. Ce soutien n’a cessé que lors de la prise de décision de M. Belmamoun de refuser le plan de recapitalisation. Brookstone Partners réaffirme sa disposition à réaliser un plan de recapitalisation, toutefois désormais conditionné à la révocation de M. Omar Belmamoun du management de la société.
Brookstone Partners considère que son obstination à se maintenir dans ses fonctions, tout en refusant le plan de recapitalisation, crée une situation préjudiciable pour la société, aux seules fins de servir les intérêts personnels de M. Belmamoun.
Brookstone Partners considère que M. Omar Belmamoun prend en otage la société, les salariés, les autres actionnaires et les projets au détriment de la survie de la société. Or, l’urgence à l’heure actuelle est d’assainir la situation financière de la société, de financer les salaires accusant d’un retard de quatre mois d’impayés, et de donner à la société les moyens d’honorer ses engagements, notamment ceux relatifs aux accords signés avec les gouvernements africains.
Pour rappel Platinum Power a solennellement signé des accords concernant le développement de projets d’envergure au Cameroun et en Côte d’Ivoire.
Dans cette perspective, les intentions de Brookstone Partners restent inchangées, à savoir la réussite de Platinum Power au Maroc et en Afrique, intentions pour lesquelles Brookstone Partners a déjà investi 15 Millions de dollars dans Platinum Power (en capital et en compte courant). M. Michael Toporek réitère ainsi, à cette occasion, sa volonté de procéder au sauvetage de Platinum Power, de ses projets, et d’honorer les engagements de la société envers ses salariés. M. Toporek se concentre désormais sur la préparation de l’audience du 19 février 2019 devant le Tribunal de Commerce de Casablanca chargé du suivi de la situation financière de la société au cours de laquelle il présentera sa vision et sa stratégie de recapitalisation afin de sauver les projets de Platinum Power et son investissement. fin du communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.