Informer sans parti pris

C1: Liverpool concentré sur Genk, avant le clash avec City

2 min read

Liverpool est entièrement concentré sur le match de mardi contre Genk en Ligue des champions, a assuré lundi Jürgen Klopp, alors que les Reds recevront dimanche leur dauphin Manchester City en Championnat d’Angleterre.

« Personne ne pense (à City), a assuré le coach. Je n’ai aucun doute sur mes joueurs et j’aurais un peu honte d’avoir à leur dire +ne pensez pas déjà à Man City+ », a-t-il affirmé.

« L’histoire que les garçons ont écrit depuis trois ans n’a été possible que parce qu’on a toujours été concentré sur le match suivant », ajoutant en plaisantant: « on a le droit de prononcer les mots Man City, vous n’avez juste pas le droit d’y penser ».

Klopp a tout de même un peu répondu à une pique de Pep Guardiola sur Sadio Mané, auteur du but décisif pour Liverpool contre Aston Villa samedi, mais également averti pour une simulation dans la surface.

« Parfois, il plonge et parfois il a ce talent de marquer des buts incroyables à la dernière minute », avait glissé le coach espagnol.

« Je n’ai pas entendu le nom de Sadio, a protesté Klopp. Je peux dire que Sadio n’est pas un simulateur. »

« Il y a eu une action lors du match contre Aston Villa où il y a eu un contact et il est tombé. Peut-être qu’il n’y avait pas penalty, mais il y a eu contact, ce n’est pas comme s’il avait sauté par dessus la jambe pour tomber », a-t-il complété.

Deuxième du groupe 3 de la Ligue des champions, à un point de Naples, Liverpool ferait un grand pas vers la qualification en battant Genk qu’il a déjà dominé en Belgique 4 à 1 à l’aller.

Les Belges ne sont pas pour autant « venus prendre des photos » à Anfield Road, a assuré leur entraîneur Felice Mazzu, même s’il a tenu à emmener tout son effectif.

« J’ai amené tout le monde parce que c’est un grand moment pour le club, pour tous les joueurs, donc je voulais que tout le monde soit là », mais « ils sont là pour donner leur vie sur le terrain et jouer le meilleur football possible », a-t-il assuré.

Battu ce week-end en championnat par Eupen 2-0, Genk n’a pas préparé au mieux ce match.

« Je sais que les résultats ne sont pas bons et la façon dont on a joué n’est pas bonne (…) mais je suis calme, je ne ressens pas de pression », a relativisé Mazzu.

« Nous allons jouer l’une des meilleures équipes du monde actuellement. Je suis sûr que les joueurs auront une meilleure mentalité demain (mardi) et j’espère que l’entraîneur aussi », a-t-il plaisanté.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.