Informer sans parti pris

Canada : Polémique autour d’une vidéo embarrassante de Justin Trudeau au sommet de l’Otan

2 min read

Le Premier ministre Justin Trudeau se trouve au centre d’une polémique après la diffusion d’une vidéo embarrassante où le chef de l’exécutif canadien semble se moquer du président américain Donald Trump.

Dans la séquence, qui a fait le tour du web, on peut voir M. Trudeau, le Premier ministre britannique Boris Johnson, le président français Emmanuel Macron et le premier ministre néerlandais Mark Rutte en train de discuter, et semblaient se moquer du président américain lors d’une réception donnée à Buckingham Palace mardi soir.

Réagissant à cette vidéo enregistrée par les caméras britanniques et sous-titrées par la chaîne canadienne CBC, le président Trump a traité Justin Trudeau de «visage à deux faces».

Selon Trump, le Premier ministre canadien était furieux après qu’il lui ait dit la veille que le Canada ne consacrait pas 2 % de son produit intérieur brut (PIB) à la défense, l’objectif établi par l’OTAN, rapportent les médias locaux.

Au Canada, le chef de l’exécutif a été vivement critiqué. C’est ainsi que le chef du parti conservateur (principale formation d’opposition), Andrew Scheer a accusé Justin Trudeau d' »affaiblir » le Canada à l’étranger.

« Au moment où le Canada a plus que jamais besoin de relations fortes, Justin Trudeau continue d’affaiblir sa position sur la scène internationale avec la pauvreté de son jugement, son manque de professionnalisme et son amour pour la comédie », a estimé M. Scheer.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, a de son côté critiqué le « double discours » du chef de l’exécutif fédéral, alors que le leader du Bloc québécois (souverainiste), Yves-François Blanchet, a considéré que «pour la fonction de président des États-Unis, il faut garder un certain respect ».

M. Trudeau a pour sa part affirmé, lors d’un point de presse à la fin du sommet de l’Otan, qu’il « avait eu de très bonnes rencontres avec le président Trump », que ce soit mardi, avant l’enregistrement, ou mercredi matin.

« Les relations entre le Canada et les Etats-Unis sont beaucoup plus profondes que tout simplement les relations entre le Premier ministre et le président », a-t-il dit en substance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.