Informer sans parti pris

Canicule : Doukkali appelle à la vigilance

2 min read

Le ministère de la santé a pris des mesures d’urgence pour faire face aux éventuels impacts sur la santé, en raison de la vague de chaleur, prévue dans plusieurs régions du Royaume, suite au bulletin météorologique spécial émis par la Direction de la météorologie nationale (DMN).
Un communiqué du ministère indique samedi que le régime de la permanence a été réactivé dans les établissements de santé au niveau des régions qui enregistrent de fortes chaleurs, soulignant la mobilisation des professionnels du secteur, toutes catégories confondues, et des ambulances, outre la mise à disposition des médicaments et équipements nécessaires pour y faire face.
Par ailleurs, le ministère exhorte les citoyens à prendre les précautions nécessaires, notamment les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et malades, en buvant suffisamment d’eau pour éviter toute déshydratation du corps, en évitant de pratiquer des exercices physiques entre 11h00 et 20h00, et à recourir au centre de santé le plus proche en cas d’apparition de certains symptômes, dont les cas de fièvre, de pâleur, de perte de poids, de maux de tête, de nausée ou d’évanouissement, entre autres.

Vague de chaleur

Une vague de chaleur est prévue de ce dimanche à mardi dans plusieurs régions du Royaume avec des températures variant entre 41 et 47 degrés, annonce la Direction de la météorologie nationale (DMN).
Dans un bulletin météorologique spécial, la DMN indique que des températures maximales de 42 à 46 degrés sont attendues ce dimanche dans les provinces d’Errachidia, Zagora, Tata, Figuig (sud), Assa-Zag, Essmara, Boujdour (Est), Oued-Eddahab et Aousserd.
Le thermomètre afficherait, lundi et mardi, des températures oscillant entre 44 et 47 degrés dans les provinces de Errachidia, Zagora, Tata, Assa-Zag, Essmara,, Boujdour (Est), Oued-Eddahab et d’Aousserd.
Lundi et mardi, les températures varieront entre 41 et 44 à Taroudant, Agadir, Sidi-Ifni (intérieur), Tan-Tan (intérieur), Guelmim, Essaouira, Figuig, Khenifra, Khouribga, Settat, Marrakech, Fquih-Bensaleh, Beni-Mellal, Kelaa-Sraghna et Rehamna, ajoute la DMN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.