Informer sans parti pris

Incidents à l’occasion du classico WAC-FAR : Le gouvernement  promet  des  mesures fermes

3 min read

Une commission ministérielle s’est réunie mardi suite aux incidents tragiques qu’a connus l’autoroute au niveau de la région de Casablanca et qui ont été commis par des supporters d’un des clubs nationaux de football, indique un communiqué du département du chef du gouvernement, précisant qu’il a été décidé de prendre toutes les précautions nécessaires et les mesures fermes pour que de tels actes criminels ne se reproduisent plus.

La commission, composée du ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme et des ministres de l’Intérieur, de la Justice et de la Jeunesse et des sports, ainsi que du président de la Fédération Royale marocaine de football, s’est arrêtée sur les détails de ces incidents et leur gravité, ainsi que sur certains incidents similaires qu’avaient connus certaines régions du Maroc, ajoute la même source.

Rappelons que les autorités locales de la province de Mediouna avaient annoncé q’une personne a trouvé la mort, mardi soir au niveau de la région de Lahraouine, suite à une chute du haut d’une grande voiture qui transportait des supporters de l’AS FAR, après avoir été interceptés par un groupe de personnes considérées comme des supporters du Wydad sportif de Casablanca (WAC).
Ce groupe avait intercepté des fans de l’AS FAR et leur a jeté des pierres, avant que la situation ne dégénère en affrontements entre les deux parties, faisant cinq blessés, qui ont été évacués à l’hôpital provincial de Mediouna pour recevoir les soins nécessaires, précise-t-on de même source.
Six personnes ont également été arrêtées pour implication présumée dans ces affrontements et placées en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, indique la même source, ajoutant que les enquêtes et recherches se poursuivent pour élucider les tenants et les aboutissants de ces actes et arrêter les personnes présumées impliquées ou complices.

Par ailleurs, les opérations sécuritaires anticipatives menées par la préfecture de police de Casablanca, en prévision de la rencontre WAC-AS FAR qui s’est déroulée mardi soir, se sont soldées par l’arrestation de 22 individus, dont cinq mineurs, soupçonnés de possession de fumigènes et d’armes blanches susceptibles de porter atteinte à la sécurité des citoyens et à la sûreté des installations sportives.
Les mis en cause ont été arrêtés à bord de quatre véhicules particuliers, en possession de 21 fumigènes et un coutelas, ainsi que d’une grande quantité de pierres, de bouteilles en verre, de bâtons et d’objets contondants, qu’ils essayaient de faire entrer au stade accueillant le match, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
Les suspects majeurs ont été placés en garde à vue, alors que les mineurs ont été gardés sous contrôle, à la disposition de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer tous les actes criminels reprochés à chacun de ces individus, ajoute la même source.
La préfecture de police de Casablanca avait mis en place une série de dispositions sécuritaires autour du stade qui a abrité la rencontre, précise la DGSN, notant que les patrouilles de police et les points de contrôle au niveau de toutes les sorties de la ville ont été renforcés, afin de garantir les conditions adéquates pour le déroulement du match et éviter les accidents liés au hooliganisme de stades.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.