Informer sans parti pris

Casablanca: Le contrat de gestion du transport par autobus enfin signé

3 min read

Le contrat de gestion déléguée de transport collectif urbain par autobus, signé jeudi entre l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) « Al Baida » et la société Alsa Maroc, est « fondamental et vital », parce que cela concerne la vie quotidienne des habitants de 18 communes, a souligné le Wali de la région de Casablanca–Settat, Gouverneur de la préfecture de Casablanca, Said Ahmidouch.

Signé par la présidente d’Al Baida, Imane Sabir, le directeur général d’Alsa Maroc, Alberto Perez, et le directeur général de Casa Transports, Nabil Belabed, ce contrat prend effet le 1er novembre 2019 et porte sur une durée de 10 ans, pouvant être prolongée de 5 ans.

Après une expérience de gestion déléguée qui a duré 15 ans, « il a été nécessaire d’en tirer des enseignements afin d’éviter la reproduction de certaines erreurs dans la gestion du transport collectif urbain par autobus et de partir sur de nouvelles bases au service des habitants de ces communes », a assuré M. Ahmidouch, au cours de la cérémonie de signature.

Il a, en outre, rappelé que l’ancien contrat, conclu entre l’Autorité délégante, qui était composée de 11 communes, et la société M’dina Bus en novembre 2004, prend fin ce 31 octobre 2019, ajoutant que l’opération de mise sous séquestre de cette société par l’entreprise de substitution « Groupe Alsa Transport » a été enclenchée le 4 octobre 2019 en vue d’assurer la continuité du service public de transport collectif par bus. « Ce nouveau projet doit être mis dans un cadre général, à savoir celui de la résolution de la problématique de transport au sein de Casablanca et ses environs via les autobus et le tramway », a insisté M. Ahmidouch, mettant l’accent sur l’importance des grands chantiers d’infrastructures de transport qui sont en cours de réalisation. Il a, par ailleurs, salué le personnel de M’dina Bus, qui a accompagné cette opération et qui constitue « un élément essentiel pour le succès de cet écosystème en vue d’offrir un service de meilleure qualité aux usagers ». De son côté, Mme Sabir a indiqué que la signature de ce contrat constitue « une étape historique » pour l’ECI, laquelle étape émanant d’un processus basé sur une vision claire et une stratégie proactive et intégrée visant à répondre aux besoins des habitants des 18 communes d’Al Baida. Ce contrat, qui prévoit la division de l’investissement pour assurer le suivi et le contrôle cette gestion déléguée dans de bonnes conditions professionnelles, est considéré de nouvelle génération, compte tenu de ses dispositions qui permettront de garantir la qualité et l’efficacité des services offerts. Pour sa part, M. Perez s’est félicité de cette signature qui est « le résultat d’une offre répondant aux besoins aussi bien des autorités locales que des citoyens de la ville ». Malgré un démarrage difficile, « nous restons convaincus que les plans d’action déterminés avec les responsables de la ville vont permettre aux Casablancais de bénéficier d’un système de transport à la hauteur de leurs attentes », a-t-il ajouté, notant que la société Alsa Maroc opère depuis 20 ans au Maroc et assure le service de transport public par autobus dans plusieurs villes du Royaume (Marrakech, Agadir, Tanger, Khouribga et Rabat-Salé-Temara).

Le nouveau contrat comprend une première phase, dite d’initialisation, qui s’étend du 1er novembre 2019 au 31 décembre 2020, durant laquelle Alsa Al Baida, dénomination donnée à la nouvelle filiale du groupe Alsa Transport, opérera, d’abord, avec quelque 250 bus « dans un état fortement détérioré » repris de M’dina Bus, dont le contrat a expiré au 31 octobre courant. Ensuite, la société mettre en circulation, de manière progressive, 400 bus d’occasion.

La phase suivante prendra effet à partir de 2021 et devra connaître le déploiement d’une flotte permanente de 700 bus nouveaux, financés conjointement par l’ECI et Alsa.

Le contrôle de ce nouveau contrat sera confié à la SDL Casablanca Transport SA, dans le cadre d’un mandat de l’ECI relatif au pilotage opérationnel dudit contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.