Informer sans parti pris

Conférence au Musée de Bank Al-Maghrib sur «Aghmat, la découverte d’une capitale marocaine»

3 min read

Le Musée de Bank Al-Maghrib organise, jeudi, une conférence sur le thème « Aghmat, la découverte et la mise en valeur d’une capitale marocaine» et ce, en marge de l’exposition temporaire «Aghmat, passé rayonnant d’une cité marocaine», qui se tient à Rabat du 5 mars au 31 décembre 2020.

Cette conférence, qui sera modérée par M. Youssef Khiara, Directeur du Patrimoine au Ministère de la Culture, sera diffusée en direct à partir de 17h00 sur la page Facebook du Musée afin de permettre au grand public d’y assister à distance eu égard aux restrictions et mesures imposées par la crise sanitaire du Covid 19, indique le Musée de Bank Al-Maghrib dans un communiqué.

La conférence se veut une invitation à découvrir la cité d’Aghmat, une ancienne capitale politique, grande métropole commerciale prospère durant tout le Moyen Âge et grand atelier monétaire depuis les Idrissides jusqu’aux Almoravides, qui a perdu depuis son prestige d’antan pour être réduite à une simple bourgade rurale aux pieds du Haut Atlas, selon la même source.

L’époque médiévale, encore peu documentée au Maroc, surtout le domaine de l’archéologie urbaine, trouve à Aghmat une source unique et précieuse de connaissance, d’où l’importance de la protection et la conservation de ses multiples vestiges pour transmettre cet héritage aux générations futures.

Cette conférence sera animée par MM. Abdallah Fili, Ahmed Saleh Ettahiri et Mohamed Belatik, les trois commissaires de l’exposition «Aghmat, passé rayonnant d’une cité marocaine» qui présenteront au public le résultat de plus de 15 ans de fouilles archéologiques et lui feront découvrir les vestiges archéologiques de cette cité millénaire.

A cette occasion, M. Fili mettra l’accent sur le travail réalisé et le chemin qui reste à accomplir pour découvrir davantage les secrets que renferme cette réserve archéologique exceptionnelle et les actions mises en oeuvre pour doter ce site dans un avenir proche de structures pérennes afin qu’il devienne un lieu de transmission et de formation en archéologie médiévale.

Pour sa part, M. Saleh Ettahiri abordera les trouvailles monétaires révélées par la cité d’Aghmat et dévoilera le rôle économique et surtout financier que la cité d’Aghmat a joué en tant qu’atelier de frappe monétaire très dynamique à l’échelle du Maghreb et de l’Occident musulman.

De son côté, M. Belatik mettra en valeur l’engagement préalable de la mission archéologique à protéger le site et ses vestiges. Il passera en revue les différentes opérations de protection et de conservation menées sur le site depuis la reprise des recherches en 2005.

Quant à M. Lakhlifi, lauréat de l’École d’Architecture de Marrakech, il présentera le projet de réhabilitation du site archéologique sur lequel il a travaillé, et dont l’objectif est la promotion de ce site exceptionnel auprès du grand public, le partage de son passé méconnu et surtout sa transformation en levier de développement humain et économique de toute la région.

A travers l’exposition temporaire inédite sur la cité d’Aghmat, le Musée de Bank Al-Maghrib a oeuvré pour qu’un nouveau regard soit porté sur cette ville, son architecture, ses productions artisanales et la vie quotidienne de ses occupants à travers les âges.

Ainsi, cartes, film documentaire, plans, objets ou fragments de céramique ou en verre et manuscrits se croisent au sein de cette exposition qui permettra de repositionner Aghmat dans l’histoire médiévale du Maroc et celle de l’Occident musulman et de présenter quelques-unes des composantes patrimoniales d’un site archéologique en phase de découverte, selon la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.