Coup de pouce de la SNTL aux PME du secteur du transport

La Société nationale des transports et de la logistique (SNTL) veut se rapprocher davantage des TPE et PME opérant dans le secteur du transport. A cet égard, elle vient de lancer de nouveaux programmes d’accompagnement de ces catégories d’entreprises en collaboration avec la Fédération du transport affiliée à la CGEM. Ceci se traduit sur le terrain par un pack Fleet management services comprenant des solutions tout au long du cycle de vie des véhicules et des engins. «Englobées dans un écosystème régissant le cycle de vie de la flotte des transporteurs, les solutions vont de l’établissement des cahiers des charges à un accompagnement global de leurs structures par la labellisation, les centrales d’achat et les programmes d’optimisation des charges de fonctionnement», explique un communiqué de la SNTL.

Encouragement de l’émergence de logisticiens intégrés

Le deuxième objectif que se fixe l’entreprise est la facilitation de l’accès des PME au financement. Ceci prend la forme du produit Finlog destiné à accompagner leur croissance. Le pack permet aux opérateurs de renouveler leur parc roulant ou carrément de développer leur structure. «L’apport est multiple, il permet d’atténuer l’impact du transport routier sur l’environnement et de dynamiser la compétitivité de l’industrie automobile», souligne la SNTL. De plus, Finlog est censé apporter de nouvelles solutions de financement pour l’acquisition d’un matériel roulant répondant aux normes en vigueur.

Par ailleurs, la SNTL a annoncé le lancement du pack Immolog dont l’objectif est de contribuer à l’émergence de logisticiens intégrés, à travers la mise à disposition des opérateurs des zones logistiques où ils peuvent développer des offres complètes à destination de leur propre client.

Les exportateurs ne sont pas en reste et devraient également bénéficier des nouvelles orientations de la SNTL à travers un pack dédié. «Le Freight exchange market et africa export plus» sont destinés à contribuer à l’internationalisation des PME et à les faire intégrer dans les chaînes de valeurs mondiales. Ces packs vont rendre plus compétitifs les professionnels du transport et de la logistique, et ce, dans un schéma moteur des écosystèmes logistiques dont le but est d’assurer plus de croissance et d’inclusion entre les opérateurs.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.