Informer sans parti pris

Coupe du Trône 2017/2018 : Vers un derby en guise de Finale

3 min read

Une belle affiche pour les demi-finales de la coupe du Trône 2018 avec deux super-favoris habitués au grands rendez-vous nationaux et continentaux, en l’occurrence le Raja et le Wac, un sérieux challenger qui améliore d’année en année, son jeu et ses prestations, non seulement en Botola Pro ou en coupe de Trône, mais aussi en compétition africaines, la renaissance sportive de Berkane, et enfin, cerise sur le gâteau, un invité surprise qui nous vient de la Botola D2 et qui a réussi à coiffé au poteau les grands habitués des phases finales de cette compétition, le Wydad de Fès. Un plateau alléchant qui promet d’être à la hauteur des attentes du public surtout que les deux frères ennemis casablancais risquent de se retrouver pour la première fois de leur histoire en finale de la prestigieuse Coupe.

Le Widad de Fès (WAF) s’est qualifié à ces demi-finales en battant, samedi à Rabat, le Stade marocain (SM) par 3 buts à 2.
Les réalisations des représentants de la Capitale spirituelle ont été l’œuvre d’Azzedine Balla (39è), Ayoub Glaff (50è, C.S.C.) et Hamza Afsal (56è). Entre-temps, El Mahdi Ahlane (53è) et El Mehdi Laktem (64è) ont réduit le score pour le Stade marocain.

Quant à la Renaissance de Berkane, elle a réussi à poinçonner son ticket après sa victoire à domicile (2-0) face au Difaâ d’El Jadida.
Larbi Naji a ouvert le score pour la RSB à la 49è minute du jeu, avant que Hamid Laachir ne double la mise 6 minutes plus tard.

Pour la première apparition du Français, René Girard, son  nouvel entraîneur sur les bancs du Match, le Wydad de Casablanca l’a gratifié d’une qualification haut la main après une nette victoire face à l’Olympique de Safi 2 à 1, dimanche sur la pelouse du complexe Mohammed V à Casablanca.
Les Rouges et Blancs ont pris l’avantage grâce à Abdellatif Noussir en fin de première période (41è), avant de doubler la mise par l’intermédiaire de Mohamed Ounajem quatre minutes après le début de la seconde période.
Les Safiotes ont réduit la marque en fin de match via un penalty transformé par Yahya Attiat Allah à la 87è minute.

Le Raja de Casablanca, en véritable patron du football marocain, est allé s’imposer loin de ses bases par 1 but à 0 sur la pelouse de Rapide Oued Zem.
L’unique réalisation des Verts a été inscrite par le défenseur Badr Benoun à la 22 minute du jeu.
Au tour prochain, le RCA affrontera le Widad de Fès, vainqueur, la veille, du Stade marocain (3-2).
De son côté, la Renaissance de Berkane avait validé son billet pour le même tour, après sa victoire à domicile (2-0) face au Difaâ d’El Jadida. Au dernier carré, la RSB jouera face au vainqueur du dernier quart de finale devant opposer le WAC à l’OCS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.