Informer sans parti pris

Covid-19: la mutation du virus inquiète les scientifiques

2 min read

Une nouvelle version du coronavirus Sars-Cov-2 a été identifiée cet été en Écosse. Elle inquiète les chercheurs car elle pourrait limiter l’efficacité d’un futur vaccin…

Les mutations du coronavirus Sars-Cov-2 inquiètent les scientifiques du monde entier : au début du mois de novembre 2020, le Danemark a d’ailleurs annoncé avoir abattu plusieurs milliers de visons car certains de ces petits rongeurs étaient porteurs d’une mutation du virus potentiellement transmissible à l’Homme…

Cette fois, c’est une autre mutation du virus à l’origine du Covid-19 qui fait l’actualité : découverte cet été en Écosse, cette « nouvelle version » du coronavirus (baptisée N439K) a aussi été repérée dans d’autres pays européens ainsi qu’aux États-Unis.

Pourquoi la mutation N439K est-elle inquiétante ? Comme l’explique un article paru dans Le Figaro ce samedi 28 novembre 2020, cette mutation du coronavirus Sars-Cov-2 touche particulièrement la protéine Spike : c’est elle qui permet au virus de rentrer dans les cellules humaines, et c’est aussi à partir d’elle que fonctionnent les différents vaccins contre le Covid-19 actuellement en cours de développement.

La mutation N439K pourrait-elle compromettre l’efficacité des futurs vaccins contre le coronavirus Sars-Cov-2 avant même leur commercialisation ? « C’est une possibilité qu’on ne peut malheureusement pas écarter, estime Pascal Meylan, infectiologue et professeur à l’Université de Lausanne (Suisse) à nos confrères du Figaro. Mais il y a plusieurs raisons qui permettent de penser que N439K, ainsi que les autres mutations, pourront être contrôlées. »

Pour l’instant, il n’y a toutefois pas de quoi paniquer. Car, selon une étude publiée dans le journal scientifique Nature Communications, sur les 12000 mutations du coronavirus Sars-Cov-2 actuellement répertoriées, aucune ne facilite sa transmission à l’Homme…

 

Source : Le Figaro, 28-29 novembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.